top of page
  • pierresauge

Marche de Levxxx

Marche de Levxxx accompagné par Mélissa


Samedi 7 janvier : Puy en Velay

L : Bonjour je m'appelle L. J'ai 17 ans. J'ai rencontré mon accompagnante, Mélissa. Je sais pas trop quoi écrire, en tout cas, j'ai rendu mon téléphone portable. Mes jours au gîte se sont bien passés. Pour atteindre le sommet, il faut se mettre avec des gens qui l'ont déjà atteint

Aujourd'hui, on a passé la journée dans les trains, on est arrivé au gîte du Puy-en-Velay, après on est parti manger à l'extérieur et on est revenu tranquillement


Mélissa : Bonjour, je m'appelle Mélissa et je suis ravie d'accompagner L pour cette première marche de l'année sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Lors du stage, j'ai découvert un L malin, observateur, loquace et philosophe à ses heures .

Tous deux costarmoricains et joueurs, nous nous sommes déjà défiés au tennis de table et au mille bornes.

Nous dormons au grand séminaire cette nuit juste à côté de la cathédrale du Puy-en-Velay qui sera notre point de départ demain pour une marche de 3 mois. Une belle aventure en perspective qui ne manquera certainement pas de difficultés, mais nous sommes prêts à relever le défi.

Une longue journée aujourd'hui à passer d'un train à un autre, sans encombre pour se retrouver dans cette belle ville du Puy en Velay que nous prendrons le temps de visiter demain matin de jour juste avant de partir. Après une douche un peu froide, petite partie de milles bornes pour finir la soirée tranquillement.


Dimanche 8 janvier : Ramourouscle (13 km)

L : Premier jour de marche et dur dans les jambes et dans la tête de se dire que tu vas faire ça trois mois. Arrivé au gîte, grand repos, plus de rencontres avec des gens bien.


Mélissa : Départ du Puy en Velay à 10h30 après la visite de la ville haute en direction de Ramourouscle à 13 km. Premiers pas sur le chemin pavé de roches volcaniques. Première rencontre avec une personne originaire de Bosnie, arrivée là 30 ans plus tôt. Il nous a donné des conseils ; chemin qu’il a déjà parcouru en trois mois. Ancien entrepreneur en bâtiment, il fut de bons conseils pour L. Bon esprit durant la marche. Avec L on sait tout de suite si quelque chose le gêne.

Dès le première côte son sac à dos le gênait pour avancer. On a donc échangé nos sacs à dos, le mien plus petit lui convenait mieux. On a pu repartir d’un bon pas. Pause casse-croûte et petite sieste adossés à un mur en pierre à l’abri du vent, moment très apprécié par nous deux. Les jambes et les épaules se sont faites un peu ressentir. L décompte les kilomètres. Belle surprise en arrivant au gîte. De longues discussions partagées avec Daniel, un mexicain et Raba, d’origine algérienne qui a beaucoup voyagé. L en profite pour apprendre quelques mots d’espagnol.


Lundi 9 janvier : Monistrol d’Allier (16 km)

L : Bonjour pour le deuxième jour, voici la vision des choses : donc, moi je trouve que le 2ème jour est beaucoup mieux que le premier, parce que pour ce jour-là, la marche est beaucoup plus facile. Vraiment, j’ai fait 16 km très rapidement. Parler avec des gens tellement différents, c’est bien. Je parle actuellement avec un mexicain et un ancien.


Mélissa : Départ sous la neige. Température 2°. Direction Monistrol d’Allier à 16 km. La motivation reste intacte malgré le froid. Les kilomètres se sont déroulés tranquillement, ce qui rassure L sur la suite de la marche. Nous avons retrouvé nos camarades de chambre vers 11h pour une pause thé. Arrivée vers 14h au moment où la neige reprenait. Nous avons pris beaucoup de plaisir durant cette étape.Quelques douleurs ce soir, mais André, le logeur, nous a réconfortés avec un bon repas. Accueil très chaleureux comme chez André, le papa. Hermine, une jeune marcheuse a partagé notre chambre et s’est jointe à nous pour une partie de mille bornes.


Mardi 10 janvier : Saugues - température -1°c

L : n’a pas écrit

Melissa :

André attend une carte postale de L une fois à Saint-Jacques-de-Compostelle. Il croit en L. Marche difficile en matinée, la côte de départ met un coup au moral. L a râlé sur tout le trajet. Heureusement la météo est bonne et la pause saucisson du midi apaise les tensions.

Nous arrivons 1h plus tard au gîte “Le Par Ici” à Saugues chez Barbara et Cynthia, la fille de notre dernier logeur. Elles ont ouvert depuis peu et sont encore dans les travaux.


Mercredi 11 janvier : Le Sauvage

L : n’a pas écrit

Mélissa : Départ de Saugues pour une marche de 19 km un peu étonnante ce matin. Raba est parti avec mes chaussures de deux pointures inférieures bien avant L et moi. Obligée de marcher 1h avec des chaussures trop grandes.

Des douleurs en fin de marche, mais on devrait bien se reposer au domaine de Le Sauvage. Il n’y a personne en cette saison.

77 vues

Posts récents

Voir tout

Marche de Dylxxx accompagné par Philippe Dimanche 11 décembre : Le Puy en Velay D : Aujourd’hui, nous avons pris le train de Rennes jusqu’à Lyon, puis jusqu’à Saint Etienne pour finir par Le Puy en Ve

Marche de Stvxxx accompagné par Edoardo Samedi 3 décembre : Le Puy en Velay S : Aujourd’hui, le samedi 3 décembre, on devait prendre le train pour Lyon à 10h qui nous amenait jusqu’au Puy en Velay, ma

Marche de Ethxxx accompagné par Romain Vendredi 18 novembre : E : Premier jour de marche de l’escapade. Le matin, on a fait 7h de train, sans compter le réveil piquant très matinal. Bref on sort de la

bottom of page