• pierresauge

Marche de Romxxx

Marche de Romxxx accompagné par Thomas


Présentation et stage de préparation

R : Je m’appelle R. J’ai 17 ans. Je suis originaire de la région parisienne.

Dans ma situation, on m’a suggéré un séjour de rupture. Au début, je n’étais pas chaud. Après j’ai vite pensé à mon avenir.

Après quelques petits contacts, ça m’a permis de réfléchir et de connaître d’autres personnes qui sont fiables, pas comme ceux que j’ai pu côtoyer..


Thomas : Bonjour. Je suis Thomas et je vais accompagner R pendant sa marche pour Seuil. Le stage de préparation s’est bien déroulé. Cela est de bon augure pour la suite, enfin je l’espère.


Lundi 18 avril :

R : On a pris le train et on s’est arrêtés dans plusieurs gares pour arriver à Arles. Après avoir été sur une fausse piste, nous sommes quand même arrivés à destination.


Thomas : Nous avons quitté Combourg de bon matin pour rejoindre notre destination, Arles, qui marquera le début de notre marche.

Après des étapes à Rennes, Paris et Nîmes, nous voici à destination et prêts à commencer notre marche. Nous avons même pu assister à la Féria, ce soir.


Mardi 19 avril : Arles ----> Saint Gilles

R : Bon, aujourd'hui, nous sommes partis pour 21 km. Ça s'est fait tranquillement avec une bonne journée et avec une bonne mentalité. On est toujours là, malgré les épreuves fixées, faut garder la tête haute.


Thomas : Après notre nuit chez l’habitant et un petit déjeuner, nous prenons la direction de Saint Gilles. Sur les conseils de notre hébergeur, nous empruntons la voie du Petit Rhône ce qui évite de longer les routes. Notre chemin a été ensoleillé et accompagné par le chant des oiseaux. Nous avons fait des pauses environ toutes les heures avec un déjeuner tiré du sac. R a été de bonne humeur toute la journée, ce qui a rendu la marche très agréable. Après une vingtaine de kilomètres, nous voici à destination, lavés et la lessive faite. Place maintenant aux étirements et aux courses.


Mercredi 20 avril : Vauvert

R : Nous sommes bien arrivés à destination malgré une petite erreur, mais, comme on dit “tous les chemins mènent à Rome”.

On a mangé un couscous à la française, comme on dit “après l’effort, le réconfort”.


Thomas : Après une soirée d’échanges avec les pèlerins et une nuit en dortoir où R s’est familiarisé avec les ronflements (les boules Quies ont été bienvenues), nous sommes repartis sur le chemin pour notre deuxième jour après nous être échauffés.

R accepte bien le fait de marcher. Nous avons traversé les vignobles et les vergers jusqu’à rejoindre le Canal. Entretemps, nous avons enfilé nos imperméables et nos housses de pluie sur les sacs, suite aux premières averses.

Après une première pause au niveau du Canal, nous l’avons longé (et rencontré plusieurs carcasses de voitures), puis traversé. Un habitant nous a indiqué quelques mètres plus loin que nous avions loupé une intersection. Nous avons alors rebroussé chemin. R n’a pas manifesté d’agacement suite à cette erreur. Quelques kilomètres plus loin, n’apercevant pas le marquage du chemin, nous avons utilisé le GPS du téléphone pour nous localiser et rattraper le chemin (nous avions entre-temps rencontré un maraîcher avec qui nous avons discuté). R a eu quelques difficultés pour reconnaître que nous avions commis une erreur et loupé un chemin. Il remet la faute sur les autres (ici sur le maraîcher). Après avoir récupéré le GR, nous avons fait une pause pique-nique avant que la pluie nous contraigne à poursuivre. La pluie ne cessera plus jusqu’à notre arrivée au gîte.


Jeudi 21 avril :

R : Aujourd’hui, troisième étape, la plus “casse bonbons”, mais bon, on fait avec. Après on a mangé une pizza avec une belle serveuse. J’ai été la voir pour qu’elle me masse les tendons.


Thomas : Troisième étape. Hier, nous avons partagé le repas avec notre hébergeur et un autre hôte. R est sociable. Il n’a pas de difficulté pour échanger avec d’autres personnes et est de nature bienveillante. Après une bonne nuit de sommeil, nous avons préparé nos affaires, puis le petit déjeuner et repris notre chemin sous une légère pluie. Les premiers kilomètres ont été plus difficiles pour R. Sa bonne humeur a laissé place à l’énervement. Un arbre qui est situé devant un marquage l’a énervé, par exemple. Il lui faudra une bonne demi-heure pour redescendre. Le chemin était gras aujourd’hui avec la terre qui se collait aux chaussures ou qui glissait sous les chaussures. Heureusement l'étape était courte aujourd’hui et nous sommes arrivés au camping vers 12h. Nous avons pris un repas chaud des pizzas puis nous avons fait un tour dans la ville en attendant de pouvoir récupérer les clés de notre bungalow. L'après-midi se passera au calme.


Vendredi 22 avril : Vendargues

R : Etape de 28 km. Ça commence à rentrer dans le compteur. On est toujours là.


Thomas : Quatrième étape. Ce matin, nous avons repris la marche de bonne heure (environ 8h) avec une météo agréable. Nous avons fait un petit détour à la sortie de la ville pour apercevoir le pont romain (ce qu’il en reste). R a retrouvé sa bonne humeur et les kilomètres sont avalés à une bonne allure. A Villetelle, nous rencontrons une pèlerine que nous avons déjà rencontrée à Saint Gilles et hier. Nous ferons un petit bout de chemin ensemble (2-3 km). Le panorama entre Villetelle à Saturargues est superbe et R semble l’apprécier. A Verages nous faisons une petite erreur dans le suivi du tracé sans conséquences. Nous faisons halte à Saint Christol pour le pique-nique, puis reprenons la route pour la seconde moitié du parcours. Un chien se joindra à nous sur plusieurs kilomètres. Nous finirons par téléphoner à sa maîtresse afin qu’elle vienne le récupérer. A Saint Génies des Mourgues, le balisage devient irrégulier. Nous devons parfois refaire une partie du chemin pour nous assurer d’être sur la bonne voie. Et ce qui devait arriver est survenu, nous avons perdu le fil du GR.Comme nous avions déjà parcouru plus de 20 km, je décide d'abandonner l’idée de retrouver le GR et d’utiliser le GPS pour se rendre au gîte. J’ai eu peur que la patience de R s’envole. La fin du parcours se fera le long de la route, mais nous arrivons au gîte après 29 km de marche. R a souffert physiquement, mais il a fait preuve d’un très bon mental. Bravo à lui. Je pense qu’il va bien dormir ce soir.

A partir du 23 avril, R. n’a plus écrit de blog…

0 vue

Posts récents

Voir tout

Marche de Ethxxx accompagné par Romain Vendredi 18 novembre : E : Premier jour de marche de l’escapade. Le matin, on a fait 7h de train, sans compter le réveil piquant très matinal. Bref on sort de la

Marche de Kylxxx accompagné par Stéphane Jeudi 10 et Vendredi 11 novembre : Gîte St Germain sur Ille K : Je me suis levé à 9h. J’ai mangé une omelette et après nous sommes partis marcher. On a marché