• pierresauge

Marche de Kil2xxx

Marche de Kil2xxx accompagné par Eric


Mercredi 24 novembre : Saint-Germain sur Ille - stage de préparation

K : Bonjour je m’appelle K. j’ai 14 ans, je viens de la région Auvergne Rhône-Alpes. J’avais le choix entre le CEF et Seuil j’ai choisi Seuil ! C’est pas le top j’aurais préféré rester chez moi. Je suis à Saint-Germain sur Ille dans le 35 tranquille.

J’ai marché et à cette heure-ci « je blog ».

Cpalajoie.


Eric : Bonjour à tous, je m’appelle Éric, j’ai 54 ans, marié trois enfants. Ici j’habite dans le Sud-Ouest près de Bergerac. C’est avec émotion que je vais effectuer ma première marche avec K. Après notre rencontre à Paris, nous retrouvons K, moi-même et Clémence de l’équipe Seuil dans un magnifique gîte breton, ou le dépaysement est propice à notre découverte commune. Aujourd’hui 24 novembre 2021, nous venons avec K. de marcher 2h près du canal. Nous avons passé un bon moment.


Jeudi 25 Novembre :

K : Bonjour, aujourd’hui levé à 8h30, dernier achat pour le jour du départ. Petite balade de 1h30 et retour au bercail


Eric : Bonjour, bon réveil de nous deux. Nous avons fait les derniers achats pour la marche avant un petit casse-croûte en forêt et une marche de 1h30 K. a un bon rythme de marche. Nous rentrons vers trois heures au gîte pour une douche bien méritée et une partie de « bang » avec Clemence qui a gagné. Préparation des sacs pour demain plus lavage du linge sale.


Vendredi 26 Novembre :

K : Bonjour. Aujourd’hui levé à 8h30. Petites courses, petite salade, petite balade. Demain c’est le départ, 1500 km à pattes. C’est la misère.


Eric : Dernier jour avant le départ pour le Puy-en-Velay. Petite marche matinale pour l’achat de l’alimentation. Retour au gîte pour manger entre deux averses. Nouvelle balade près du canal cet après-midi et retour au gîte à 15h15 pour les derniers préparatifs. K. est prêt, sauf peut-être pour le réveil à 5h30 demain.


Samedi 27, dimanche 28, lundi 29 novembre : pas de blogs…


Mardi 30 Novembre :

K : Aujourd’hui, départ de Lyon pour rejoindre le Puy-en-Velay. On a fait 12 km dans la neige, c’était chiant.


Eric : Réveil six heures. K. est en forme. Petit café, jus de fruit pour K. et hop départ pour la Part-Dieu. Après quelques retards coutumiers des trains, nous arrivons enfin au Puy-en-Velay à 11h. Quelques courses, et hop aussitôt le chemin. (Zut j’ai oublié de faire tamponner le crédential.)

Nous traversons de superbes paysages enneigés. Quelques fois les pas s’enfonçaient dans la neige jusqu’aux genoux . On arrive vers 16 heures au gîte pour un repos bien mérité pour la première marche.


Mercredi 1 décembre :

K : Aujourd’hui, départ un petit peu difficile, suite aux courbatures de la veille. On a fait 17 km dans la neige, ça use.


Eric : Départ du gîte au petit village de Ramourouscle à 9h. Le mauvais temps est présent, nous marchons toute l’étape dans la neige. Le petit rayon de soleil du midi nous invite à faire la pause déjeuner, grâce à la seule boulangerie ouverte de la journée. Nous arrivons au gîte vers 16h. Accueil très sympathique de André avec les belles histoires du chemin. K. se sent bien. Belle rando. Bon accueil.


Jeudi 2 décembre : Saugues

K :. Aujourd’hui, départ du pont Eiffel à Saugues. 14 km avec un temps pourri.


Eric : Départ sous un soleil qui ne montre pas le bout de son nez de la journée. Au contraire, il laisse place à quelques flocons de neige. Le paysage (quand on le voit est magnifique) 14 km pour rejoindre Sorgues depuis Monistrol D’Allier. Malgré quelques moments de répit, la neige soufflée par le vent nous pique un peu le nez. Encore plus de joie d’arriver à l’étape finale où Gérard nous offre l’hospitalité. Une bonne nuit s’annonce.


Vendredi 3 décembre : Le Sauvage

K : Aujourd’hui, départ de Saugues pour le domaine du sauvage 18 km dans la neige mais beau soleil.


Eric : Après avoir remercié notre hôte comme il se doit, nous reprenons un peu tardivement le chemin. N’ayant que très peu d’hébergement à cette saison, l’étape aujourd’hui sera plus longue de 4 km pour partir de Saugues jusqu’au domaine du sauvage. Un temps splendide nous accompagne et K. malgré le fait qu’il trouve le sac lourd aujourd’hui, à une bonne allure. Nous traversons des moments enneigés où seul le chemin est marqué de nos quatre pas et le trou des bâtons. Nous arrivons vers 17h quand le froid commence à tomber.


Samedi 4 décembre : Saint Alban

K : Aujourd'hui, départ du domaine de Le Sauvage pour rejoindre Saint-Alban 14 km tous les chemins enneigés, obligé de changer de chaussettes sur la route les misères. On arrive au gîte


Eric : Ça devrait être une partie de rigolade aujourd’hui entre le domaine de Le Sauvage et Saint-Alban sur Limagnole, à peine 14 km. On avait projeté un réveil tardif pour se reposer. 9h30 réveil. Départ 11 heures « tranquille » comme dit K. La neige avait fait place à de la pluie pendant la nuit et le gel a verglacé le tout. On a marché la quasi-totalité du temps sur de la glace. Une vraie patinoire, nous ralentissant considérablement. Enfin on arrive à bon port vers 16h. Quelques courses et une bonne douche avant un bon repas pour clôturer le tout.


Dimanche 5 décembre : Aumont Aubrac


K : Aujourd’hui on part de Saint Alban pour aller à Aumont Aubrac à 16 km. Demain on en fait 27, je ne suis pas prêt.

Eric : Aujourd’hui fut une journée sympa. Malgré les annonces, le temps est assez clément, les apparitions du soleil avec les légers flocons font de cette marche un bon moment. K. est super en forme depuis le réveil ce qui rend cette journée encore plus magique. Nous traversons des décors magnifiques et arrivons à Aumont Aubrac presque… Presque en pleine forme. Nous décidons d’aller manger en ville… Lieu au village.


Lundi 6 décembre : Nasbinals

K : Aujourd’hui, on part de Aumont Aubrac pour aller à Nasbinals (27 km)


Eric : La balade s’annonçait longue (27 km) entre Aumont Aubrac et Nasbinals et elle le fut. Après quelques kilomètres seulement, nous sommes confrontés à des congères sur le chemin. Les pieds s’enfoncent jusqu’au haut des cuisses. Impossible d’avancer normalement. Nous avons dû nous sortir de là tant bien que mal et rejoindre une route pour pouvoir rentrer au gîte.

Environ 8h de marche. Repos mérité.

Mardi 7 décembre : Saint Chély

K : n’a pas écrit

Eric : Aujourd'hui, nous devions depuis Nasbinal rejoindre Saint Chély d’Aubrac.

Réveil un peu difficile, suite aux 27 km d’hier.

A à peine 2 km du village de départ, K ne peut plus marcher. Il se plaint de maux de tête et de courbatures. Nous appelons un taxi qui nous amènera jusqu’à Saint Chély.


Mercredi 8 décembre : Espalion

K : Aujourd’hui, départ de Saint Chély pour Espalion 24 km. Là, on va aller au médecin.

Eric : départ de St Chély pour rejoindre Espalion. K. Va mieux mais la marche est toujours aussi compliquée. Nous traversons des endroits magnifiques, beaucoup de descentes dans les bois jonchées de feuilles. Nous arrivons à Espalion lessives dans les deux sens du terme !


Jeudi 9 décembre : Espalion

K : n’a pas écrit

Eric : K m’a redonné 2,40 € sur les 30 € que lui avait donnés Mr Gérard Jammes.

K se réveille à 11h. Journée Off. Nous attendons un appel de Paul.

Nous sommes restés toute la journée dans la chambre à l'exception des repas rapides et du tour de ville. Paul nous informe que la marche reprend. K s’engage à écrire ses engagements.


Vendredi 10 décembre : Campuac

K : Aujourd’hui, départ d’Espalion pour arriver au gîte de Barthas (26 km), longue et dure journée. On va le faire tranquillement mais sûrement.

Eric : Réveil 7h - 7h30 pour K. Départ 9h10, nous cherchons du jus de fruit pour K. Vrai départ 9h30. On peut améliorer notre organisation.

Journée physique dans les sous-bois archi trempés. De belles, très belles côtes font, c’est une évidence, place à de belles, très belles descentes… qu’il faut remonter.

Voilà le résumé de l’étape Espalion au gîte de Barthas à Campuac où nous arrivons lessivés vers 17h15. Heureusement, nous avons eu un très bon rythme.



Samedi 11 décembre : Conques

K : Aujourd’hui départ pour Conques 21 km pour arriver chez des frères très gentils. Nous avons bien mangé. Puis une grosse nuit.

Eric : Réveil à 7h10. Kylian a promis de se lever à 7h30. Nous partons vers neuf heures pour l’abbaye de Conques. Le temps est ensoleillé et froid. Très sympa pour une belle marche. Nous nous arrêtons pour casser la croûte, en plein soleil dans un petit village avec une vue magnifique. Il nous reste deux heures pour atteindre Conques. Le village nous en met plein les yeux quand il est beau. K le reconnaît. Nous mangerons à l’abbaye et y dormirons.


Dimanche 12 décembre : Conques

K : Aujourd’hui on ne marche pas. Une bonne nuit. Lever 11 heures. On passe la journée avec les frères, toujours très gentils. Frère Jean Daniel nous fait 2-3 démonstrations d’orgue don du Johnny, c’est un artiste.

Eric : Journée de repos avec les frères. Repas le midi avec eux plus Jonathan et Clarisse 2 pèlerins. Début d’après-midi, les deux pèlerins repartent. On attend impatiemment le rituel de la cloche. Les deux pèlerins partis depuis une demi-heure environ, arrivent sur la colline au niveau de la vierge. Ils font retentir une cloche. Le frère Jean-Daniel, K. et moi leur répondons avec les cloches de l’abbatiale pour leur souhaiter bon chemin. Après, le frère nous invite à un concert privé à l’orgue dans l’abbatiale. Magique ! Nous allons boire K. et moi un chocolat chaud et nous préparons pour le repas du soir.

Lundi 13 décembre : Decazeville

K : Aujourd'hui, on part de Conques. Avant de partir, on passe faire la bise au frère et c’est parti pour 13 km jusqu’à Decazeville. On passe à la poste restante récupérer un livre que m’a envoyé ma sœur qui m’a super plu. Ce soir on mange McDo, au top.


Eric : Réveil, 8h00. Départ 9h30. Après avoir petit déjeuner avec les frères, nous décidons de partir à l’assaut de cette colline devant nous. En effet… après 1 ou 2 montées phénoménales (rouge sur la topo) nous arrivons à mi-côte à la statue de la vierge. Comme la veille, mais c’est nous aujourd’hui qui sonnerons la cloche de la vierge et frère Jean-Daniel nous répond par les cloches de l’abbatial pour nous souhaiter « Buen Camino ». Nous finissons la côte avec un chemin beaucoup plus calme jusqu’à Decazeville. Arrivée vers 16h30.

Mardi 14 décembre : Saint Félix

K : Aujourd’hui départ de Decazeville à Saint Félix 20 km avec deux pèlerins. Nous arrivons chez Thierry très accueillant qui nous a fait un super ??? on finit la soirée avec et une partie de président.

Eric : Aujourd’hui fut une journée importante pour la marche. Clarisse et Jonathan, de jeunes pèlerins rencontrés à Conques, ont décidé de nous attendre pour faire le chemin ensemble de Decazeville à Saint Félix. C’est super sympa, ça nous permet de pouvoir discuter avec d’autres personnes sur le chemin, c’est la première fois. Nous dormirons ensemble chez Thierry à Saint Félix et repartirons tous les quatre demain. Nous avons fait une belle marche ensoleillée sur les vallons du Lot. Une bonne douche chaude et au lit.


Mercredi 15 décembre : Figeac

K : Aujourd’hui départ de Saint Félix pour Figeac. 10 km, courte journée toujours avec les pèlerins. Nous allons manger un kebab. Les deux pèlerins nous quittent pour passer les fêtes de Noël.

Eric : Nous nous sommes donnés rendez-vous pour le petit déjeuner à 9h. Thierry et Jade nos hôtes, nous accueillent Clarisse, Jonathan, K. et moi, devant un bon café et un bon petit déjeuner. Après avoir salué nos hôtes, le couple de pèlerins, K. et moi décidons de repartir « tranquille ». L’arrivée à Figeac est à seulement 10 km, que nous ferons facilement. Nous mangeons tous les quatre ensemble vers 14 heures. Kylian et moi partirons au gîte, alors que les pèlerins reprennent la route. C’est aussi cela la vie du chemin.


Jeudi 16 décembre : La Source d’Ussac

K : Aujourd’hui départ de Figeac pour La Source d'Ussac 25 km. J’ai super mal dormi. Journée fatigante

Eric : Nous avions prévu un départ à 9h car l’étape est de 25 km pour rejoindre La Source d’Ussac. Nous sommes partis à 10h10 avec un magnifique soleil. La côte juste après Figeac est forte et nous amène sur des auteurs avec un point de vue splendide. La marche est simple ensuite (verte sur la topo de Miam Miam). Nous arrivons par un chemin détourné, chez Sylvie et Dominique nos hôtes du soir. Très sympa, on mange avec eux des produits locaux. Il est 21h30 et bientôt la nuit réparatrice.


Vendredi 17 décembre :Limogne en Quercy

K : Aujourd’hui, départ de la Source d’Ussac pour Limogne 25 km. Départ 9h pétantes arrivée 18h. Journée interminable mais terminée. Demain 14 km on va pouvoir se reposer après un gros repas.


Eric : Nous partons de chez Sylvie et Dominique à 9h précises. Horaire prévu. Après avoir visité, Dominique nous prend en photo. Ensuite il est temps de reprendre le chemin car 25 km nous attendent sous un magnifique soleil. La matinée passe vite et nous avançons à son rythme. La pause repas puis la montée qui suit nous casse un peu les jambes et en ressens la fatigue musculaire des 25 km de la veille. On arrive fatigué à Limogne à la tombée de la nuit. Un repas préparé par nous deux plus Crumble pomme de Nathalie notre hôte et hop au lit.


Samedi 18 décembre : Bach

K : Aujourd'hui départ de Limogne pour Bach. 14km

Je l’ai fait sur un pied. Arrivé chez Nico, c’est un bon. Je me suis fait un petit bain à l’aise. J’ai jonglé avec Nico, il est chaud.


Eric : Réveil tardif dû à la petite étape d’aujourd’hui. 14 km entre Limogne et Bach. Un bon petit déj nous prépare à cette belle marche. 10h35, nous démarrons dans un paysage vallonné entouré de murs et pierres. Paysage magnifique du Quercy. De belles forêts, des chemins simples et sans grandes difficultés nous accompagnent tout au long du parcours. Nous arrivons à Bach à 16h chez Nico avec qui nous prenons un temps de pause pour discuter du Camino. Bonne douche, bon repas.


Dimanche 19 décembre : Bach

K : départ à 10h au lieu de 7h comme prévu. Je me suis pris la tête avec Eric, et à mi-parcours, après 13 km demi-tour retour à Bach, en taxi. Les nerfs.

Eric : Nous avons prévu de partir tôt pour arriver à Cahors de bonne heure. Réveil prévu 6h pour un départ vers 7h. Nous partirons en fait à 10h. Nous ne marchons pas bien et au bout de quelques kilomètres K décide de ne plus marcher.

Retour à Bach pour se reposer, dormir. On partira demain. Tension dans la soirée.


Lundi 20 décembre : Cahors

K : L’hospitalier nous a gentiment reconduit à l’endroit de mon arrêt de hier. En pleine forêt on a vu beaucoup de chevaux. Nous sommes arrivés à 14h. On mange un taco, on arrive au gite à 16h30, on se fait livrer un KFC. Demain repos, ça fait du bien.

Eric : Lever 8h30. Départ 9h30 pour le lieu où nous nous sommes arrêtés hier : 12 km de Bach. Nous repartons de là pour une marche d’environ 3h30 en direction de Cahors.

Le terrain est à peu près plat, temps splendide et ensoleillé, mais froid, environ - 4 au départ.

Nous arrivons en fait vers 14h ou 14h30 pour manger, aller chercher le colis, la lettre de K et retrouver Odile et Laurent nos hôtes.


Mardi 21 décembre : Cahors

K : Aujourd’hui, c’est repos. Lever à 9h et on se douche. Petit tour en ville où nous avons mangé dans une pizzeria. Pour ma part, j’ai pris une empanada, super bien.

Je suis allé chercher le colis que j’attendais.

Ce soir, on mange avec les hébergeurs et une pèlerine qui est arrivée aujourd’hui.


Eric : En ce jour de repos bienvenu, l’objectif principal pour K : récupérer son colis. Ouf il est enfin arrivé, pour mon repos physique et mental.

Balade dans Cahors, jardin, ville et le pont Valentré, magnifique fleuron de Cahors.

Nous avons la chance ce soir d’accueillir Priscilla, une pèlerine qui dort au gîte comme nous. Repas commun avec les hébergeurs et demain c’est reparti.


Mercredi 22 décembre : Lascabanes


K : Aujourd’hui, départ de Cahors. Notre hôte nous accompagne vers le chemin et fait même un petit bout avec nous. A midi, on a mangé un sandwich. Nous avons fait 23 km. Nous sommes arrivés au gite « L’étape bleue », chez Jean-Michel.


Eric : Après un bon repos, nous voilà repartis. Odile, notre hôte des deux soirs, nous accompagne pendant quelques kilomètres. Super sympa. Priscilla, la pèlerine, repart chez elle pour Noël.

Nous nous retrouvons, K et moi, sur les hauteurs de Cahors. Vue splendide, temps froid, mais beau. Il faut en profiter car paraît-il cela ne va pas durer;

Après 23 km de bonne marche, nous arrivons chez Jean-Michel, l’étape bleue. Nous sommes invités à manger. Super sympa.


Jeudi 23 décembre : Lauzerte

K : Aujourd’hui départ pour 23 km. Pendant l’étape à Montcuq, nous mangeons dans une brasserie un steak-frites. J’ai une grosse douleur à l’aine, il nous restait 5-6 km. La propriétaire du gîte vient nous chercher.


Eric : Nous quittons Marie-Claude et Jean-Michel, nos hôtes, après un bon petit déjeuner copieux offert. Merci.

Nous marchons bon train, tellement bien que nous ratons une bifurcation, soit 3 km en plus avant d’arriver à Montcuq. Nous mangeons dans le joli village et repartons vers 13h30.

Peu de temps après K commence à se plaindre de l’aine. Son mal apparemment perdure sur plusieurs kilomètres. A 5 km de l’arrivée, on prévient notre hôte de notre retard, elle est grâcieusement venue nous chercher.


Vendredi 24 décembre : Dufort La Capelette

K : Aujourd’hui, départ de Lauzerte; Arrivée dans un gîte paumé dans les champs, le seul ouvert le 24, mais tranquille. Il est chauffé pas comme certains.

Réveillon. Ce soir, on mange des petits pois et des Cordons bleus. Bonne fête aux lecteurs.


Eric : Revenant du travail de nuit, Nicole, notre hôte, nous propose un bon petit déjeuner. Revigorés, nous laissons notre hôte aller se coucher et nous descendons au village faire les courses pour le réveillon, cordons bleu - petits pois, ouah !

Chargés de notre festin, nous reprenons le chemin “Ultreïa”. Nous avons réservé dans le seul gîte ayant accepté de nous recevoir un 24 décembre, situé à peu près, on ne sait où ? du côté de Dufort La Capelette. Nous allons nous changer pour revêtir nos habits de soirée pour vous souhaiter un bon Réveillon.

Samedi 25 décembre : Dufort La Capelette

K : Aujourd’hui, j’ai rien fait.

Eric : Joyeux Noël. K a décidé de fêter Noël à sa façon. Il ne veut pas marcher aujourd’hui. Nous restons comme deux « ânes » au gîte. Problème, on ne sait pas s’ils peuvent nous loger. On a rien à manger. Joyeux Noël.


Dimanche 26 décembre : Dufort La Capelette

K : Aujourd’hui, je ne me suis pas réveillé. On bouge pas.


Eric : Les jours se suivent et se ressemblent. K a décidé aujourd’hui encore de ne pas se lever. Après une diète hier soir, petit déjeuner ce matin et re-diète ce midi. Drôle de régime. Grosse explication avec Paul.


Lundi 27 Décembre : Moissac

K : Aujourd’hui, départ à 10 h du gîte pour Moissac, 19 km, arrivée à 16 h.

Il y a eu des averses de pluie. Demain on fait 20 km. Tranquille.


Eric : Nous sommes enfin repartis et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, nous sommes accompagnés par la pluie et le vent.

Une étape qui se fait bien. 22 km sans grandes difficultés. Nous déjeunons entre les gouttes et arrivons rapidement sur Moissac. Ville à l’architecture magnifique.

Nous allons directement nous doucher et nous mangeons du chapon… restes de réveillon de Carole et Marc, nos hôtes.


Mardi 28 décembre : Espalais

K : Aujourd’hui départ de Moissac pour Espalais, 20 km. Chemin plat, mais grosse pluie du début à la fin. C’était c… J’espère qu’il fera meilleur demain.


Eric : Promesses du soir ---> espoir. K a pris de bonnes résolutions et parmi elles, celle de se lever rapidement !! Et ce matin, réveil 7h30, puis 7h45, puis 8h pour le petit déjeuner… Il se lèvera à 9h et nous ne partirons qu’à 10h30. L’étape de 19 km le long du Canal du Midi aurait pu être sympa avec du soleil. Nous ne verrons que la pluie. Quelques ponts nous permettent des pauses non pluvieuses et de pouvoir manger notre sandwich acheté le matin. Nous arrivons chez Fred, le seul gîte ouvert dans le coin.


Mercredi 29 décembre : Castet Arrouy

K : Aujourd’hui, départ d’Espalais assez tardif 10h30 pour Castet Arrouy, 24 km. On s’est pris la pluie, donc la boue. J’ai plus de jambes. Demain on a 30 km. Difficile.


Eric : Encore une journée pluvieuse pour nous accompagner toute la journée.

Nous partons à 10h30 de chez Frédéric du gite « Par chemin », gîte authentique et Frédéric a eu la gentillesse d’offrir le repas et le petit déjeuner à K. Un grand merci.

Nous quittons le plat pays du Canal du Midi pour les coteaux du Gers. Ces derniers nous rappellent que nous avons des muscles à faire travailler. Ce n’est que le début du Gers. Demain 30 km entre Castet Arrouy et La Romieu

Jeudi 30 décembre : La Romieu

K : Aujourd’hui départ vers 9h pour La Romieu, 30 km. Ça a été dur, mais demain petite étape de 13 km et après repos. Nous avons fait des pâtes bolognaises avec un steak et de la crème.


Eric : Ouf ! Enfin arrivés. Après un bon petit déjeuner chez Nat, merci à toi pour ta contribution à l’association Seuil. Le chemin que nous prenons est tout simplement “de la boue”. Trempés, archi-trempés, nos pieds glissent et n’ont aucune stabilité. « Badaboum », je tombe par terre… K rit…. « Badaboum », K par terre, je me retiens de rire, puis j’explose de rire. C’est deux boueux qui arrivent au gîte pour une bonne douche et un bon repas. La fatigue est avec nous à table.

130 vues