Rechercher
  • pierresauge

Marche Yanxxx

Mis à jour : 1 déc. 2020

Marche de Yanxxx accompagné par Adrien

Bonjour, Je m’appelle Y. J’ai 17 ans et je viens de la région toulousaine. Pour la première fois, je me suis envolé vers Paris pour rejoindre l’association Seuil pour rencontrer mon accompagnant, Adrien, avec que je vais parcourir des centaines de kilomètres.

Je me sens un peu perdu avant mon départ, mais soulagé à l’idée de pouvoir me retrouver avec moi-même pendant un moment. Je vous laisse pour le moment, car c’est bientôt l’heure du départ. Souhaitez-moi bonne route. Y

Mardi 20 octobre 2020

Aujourd’hui levé vers sept heures, difficile. J’avais pas envie de parler encore moins de marcher, mais je me suis vite rendu compte que cette mauvaise énergie allait me rendre méchant. Heureusement il était vite midi, je pensais à plein de choses diverses en me disant qu’est-ce que je fous ici. Avoir quelqu’un tout le temps derrière mon dos est difficile. Je mange et je pense au positif donc ça donc ça m’est passé. Après manger, j’étais fatigué, une bonne nuit de sommeil était nécessaire.

Mercredi 21 octobre 2020

Aujourd’hui je me réveille vers sept heures, avec l’envie de marcher. Je déjeune puis je m’étire, et c’est parti. La marche s’est super bien passée, c’était une moyenne journée de 17 km. Une fois arrivé au gîte de Aumont Aubrac, je me douche, je mange, j’écoute un peu de musique, puis je vais dormir.

Jeudi 22 octobre 2020

Aujourd’hui, je me lève vers sept heures. Je me prépare comme tous les matins, puis je descends déjeuner avec Adrien et les autres pèlerins. On a marché 27 km, c'était notre première première grosse étape. C’était cool, et pas très difficile. J’ai bien aimé ! Nous sommes arrivés vers 17 heures au gîte de Nasbinals. J’ai pris une bonne douche, puis préparé un bon petit repas. Il est déjà 20 heures, et je suis mort de fatigue.

Bonne nuit à bientôt

Vendredi 23 octobre 2020

Aujourd’hui nous nous levons vers neuf heures. Ça nous a fait du bien, surtout que ça change de sept heures. Notre première semaine est vite passée, je commence à ne plus sentir mon sac à dos. Du coup, je gagne un peu de vitesse, mon corps s’habitue. Nous pique-niquons à midi comme tous les jours, puis nous reprenons la route. Une averse commence à tomber, heureusement, j’avais prévu la bonne tenue. Nous nous arrêtons boire un verre, puis nous reprenons la route. Une fois arrivé au gîte de Saint Chély, je prends une douche, puis nous préparons le repas. Nous mangeons bien puis c’est l’heure de dormir, je suis ko.

Y


Jeudi 5 novembre : Figeac

Y : On part de Figeac au lever du soleil. Jolie journée sans le mal au genou guéri. Puis nous mangeons. Un chien vient nous voir. Le soir, arrivée chez Dominique. Il nous offre un bon sirop de menthe fait maison, puis une grosse douche et un bon repas, bien fatigué direction le plumard.


Adrien : Une journée pleine de soleil qui se déroule bien entre nous. Confiance dans le corps. Accueil magnifique de la nuit tombée

Samedi 7 novembre : Cahors

Y : Aujourd’hui lever 8h, bon petit déjeuner, puis Adrien nous joue de la musique au bord d’une source. C’était agréable, puis c’est parti. Il est vite midi, on mange et on repart. Une fois arrivés au gîte, l’heure de la douche et la lessive, puis on prépare à manger, bonne soirée. A bientôt.


Adrien : Super réveil et bel élan dans la marche. On prend le temps de choisir des supers produits pour un festin ce soir.


Mardi 10 novembre :

Y : Aujourd’hui lever à 9h. On fait des commissions, puis on quitte Cahors par le grand Pont Valentré, puis le ciel devient couvert, gros pique-nique avant le mauvais temps et on arrive chez Rémi qui nous sert du sirop et son fils nous joue même du piano.


Adrien : Je me souviens surtout des discussions profondes sur la difficulté d’élever des enfants dans notre époque troublée.


Jeudi 12 novembre :

Y : On part de chez Marie et Vincent. Ils vendent leur gîte après nous, nous sommes leurs derniers pèlerins. On marche bien, il fait beau, puis nous croisons nos amis, les gendarmes à un rond-point qui nous regardent défiler sans imposer de contrôle. Puis on arrive au gîte à la nuit tombée après 29 km, notre plus grosse journée.


Adrien : Quelle grosse étape. La tête pleine de doutes ou d’interrogations sur la suite… Le chemin s’étire, le soleil se couche. Ouf, on va bien dormir.


Samedi 14 novembre :

Y : Aujourd’hui, nous nous sommes levés vers 10h, bonne et belle journée au bord du canal. Une fois arrivés au gîte vers 17h, douche, un bon repas partagé avec de belles personnes, puis une bonne nuit de sommeil.


Adrien : Marche en autonomie pour Y. qui prend les devants, s’oriente, demande son chemin et arrive heureux à l’étape.


Dimanche 15 novembre :

Y : Aujourd’hui, lever vers 9h, puis c’est parti pour 29km, beau début de journée, puis la pluie s’installe, changement d’équipement. Lol !!! Une fois arrivés bien trempés, une jeune et gentille maman nous accueille. Une bonne soirée pleine de souvenirs, puis le chien footballeur, pour finir c’est un peu de musique et go bien dormir.


Adrien : A la télévision passe un reportage sur le Chemin de Compostelle. On aurait pu être dedans.


Jeudi 19 novembre :

Y : Ce matin Adrien me lève une heure trop tôt. J’étais furax. Nous partons de ????????? après avoir fait quelques courses, comme un bon magret de canard sous vide dans une boutique assez luxueuse. Vers midi, nous nous arrêtons dans un petit village où nous trouvons un château, on rentre dans la cour qui me fait énormément penser au Seigneur des Anneaux, l’endroit idéal qui nous convient pour manger et pour la digestion une bonne partie de badminton. Arrivée le soir chez Anita, un hospitalier qui nous accueille avec un humour qui me fait penser à Louis de Funès. Cela me rappelle des souvenirs quand je regardais La Grande Vadrouille avec mon grand-père. Nous avons passé une super soirée avec lui, ce qui est passé vite.


Vendredi 20 novembre :

Y : Je me lève de bonne humeur et je partage avec Adrien que cet hospitalier m’a fait directement penser à Louis de Funès. Il n’avait pas tout de suite pensé à ça, mais une fois lui avoir dit, il était d’accord avec moi. Une fois lancé dans la marche, je me lance un peu seul devant pas très loin d’Adrien sur l’ancienne voie ferrée. Le soir, on arrive au Chalet du Bonheur dans une famille bio. Cela m’a fait plaisir de voir un bébé d’un an. Une super soirée qui est trop vite passée, mais les bons moments ne sont jamais ou paraissent jamais très longs.


Mardi 24 novembre

Y : Aujourd’hui, c’est départ 11h30. On a bien dormi et c’est parti pour 20km. La journée s’est bien passée, bien mangé on est juste partis un peu trop tôt (lol), donc on arrive en marchant sous la lune. Une fois arrivés, c’est douche et repas pas comme les autres, car la dame du gîte (Patricia) nous présente son perroquet vert. Il vole dans la salle à manger et sonne la cloche au début du repas. Il était magnifique.


Y. et Adrien


54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Marche de Renxxx

Marche de Renxxx accompagné par Emeline Vendredi 11 et samedi 12 décembre : Rennes R-M : Je m’appelle R.M et j’ai 17 ans. Je viens de Bordeaux. Je suis arrivé à Rennes pour le projet de Seuil. Je fais

Marche de Enzxxx accompagné par Stéphane

Du jeudi 19 au dimanche 22 novembre : stage de préparation E : Je m’appelle E. Je viens du département de la Seine et Marne (77). Lorsque je suis arrivé à la gare de Rennes pour rejoindre Paul et mon

Marche Mohxxx

Marche de Mohxxx accompagné par Yann Lundi 26 octobre 2020 Aujourd’hui a très bien commencé, mais ça s’est gâté au niveau du temps en début de journée. Mais le beau temps s’est montré ce qui nous a re

 

SEUIL

01 44 27 09 88

31, rue Planchat 75020 Paris

  • Facebook

Association de la loi de 1901,

habilitée lieu de vie et d'accueil

N° Siret : 48410860000020 • Mentions légales

Directeur de la publication : Patrick Béghin, Président

Responsable de la publication : Alain Bec

Conception, mise à jour et développement : Grégory Clabé