• pierresauge

Marche de Rap02xxx

Marche de Raph2xxx accompagné par Didier


Mardi 1er juin : Guipry, stage d’avant marche


R : J’ai fait la connaissance de mon accompagnateur et de la team.

J’ai dit au revoir à ma mère. Nous nous sommes rendus au gîte où nous allons dormir pendant trois jours avant de commencer la marche. L’équipe m’a expliqué les détails de la marche. Jusqu’à là tout va pour le mieux


Didier : J’ai fait la connaissance de R. Rappel des règles sanitaires.

Nous avons fait connaissance dans le hammam et le jacuzzi (trop bien) et avons tous deux acheté et préparé le repas. R est ouvert, serviable et volontaire. Il semble ravi de cette aventure qui commence et moi aussi.

Le lieu et le gîte sont somptueux. Super staff. Ca gazouille.


Mercredi 2 juin : Guipry

R : la journée commence avec un briefing avec Anthony et une séance de jacuzzi et de sauna! Après un peu de marche, une petite sieste. j’ai dessiné la grange en face de notre gîte.


Jeudi 3 juin : Guipry


Vendredi 4 juin : Guipry

R : une journée plutôt calme et tranquille, rien de spécial à dire, le départ est demain. Je suis content de pouvoir partir.


Didier : bonjour à tous et à toutes. Je suis l’accompagnant de R pour cette marche Seuil bretonne de 2 mois. après avoir fait connaissance avec R et toute l'l'équipe et quelques rebondissements, le GR 34 dit le chemin des Douaniers a été choisi. aujourd'hui nous sommes au départ, demain commence la marche. R est impatient d’en découdre. Nous semblons prêts, nous avons trouvé les hébergements pour les 2 étapes à venir, nous nous nourrissons mutuellement de notre positivité.


Samedi 5 juin : Sené, à quelques km de Vannes


R : nous avons commencé la marche, j’ai pu appeler mes proches, la journée a été appréciable, la dame qui nous accueille est géniale.


Didier : après le rangement et le nettoyage du gîte, nous avons retrouvé Paul à la gare.

Arrivés à Vannes, nous sommes partis en bus (10 mn) pour Séné et sommes allés directement au logement. R a peur pour ses cervicales et ses épaules. Nous avons été très chaleureusement accueillis par tous les bretons et bretonnes croisés. Un vrai plaisir et une belle leçon de civilité à la clef! Je vais faire attention à ne pas se faire « squatter » par les accueillants? R est très social et ouvert aux autres. Demain matin c’est le premier jour de marche, dodo en camping.


R et Didier


Dimanche 6 juin : Arradon (56) camping de l’Allée

R : Le premier jour de marche s’est passé à merveille. Nous avons rencontré plein de gens merveilleux. Didier et moi avons bien ri. J’ai hâte d’être demain.


Didier : Un petit moment de stress car c’est dimanche et que presque personne ne répondait au camping … l'équipe m’a rassuré et nous sommes bien. R. Est très très content de dormir au camping avec piscine … c'était superbe et peu physique. Presque parfait.


Lundi 7 juin : Larmor-Baden (56), camping de Mer Eden

R : La journée commence avec réveil léger et agréable, la marche était cool et le temps était parfait. Nous nous sommes baignés dans la piscine du camping. Je me sens très bien physiquement.


Didier : Ces 15,5 km se sont fait avec une application Rando ce qui nous a permis de faire un peu plus court que prévu car je n’ai pas senti R à 100%. Chi va piano va sano, nous restons enchantés devant ce printemps doux et fleuri tout en observant les marées et les fleurs, que R apprécie beaucoup. Il est bavard comme une pie! Nous espérons dormir en « dur » demain soir sur sa demande. Nous avons bien marché et le temps est superbe avec de belles formations nuageuses à tendance orageuse mais qui se dissolvent en cours de journée. Demain sera encore une belle journée.


Mardi 8 juin : Bono (56), camping de Park Lann

R : Aujourd'hui a été une journée assez épuisante. Je me surprends à obliger mon esprit à divaguer sur des choses que j’aurais trouvé étant plus jeune : les nuages, ces magnifiques fleurs que je croise avec joie à chaque instant, les passants et les randonneurs épuisés, je m’étonne de trouver cette étrange satisfaction dans ces choses pourtant si simples et anodines. J’ai l’impression de trouver, de puiser même une énergie nouvelle, presque étrange et ça j’y trouve un grand plaisir.

Le soir, je lis “Les Mots” de Sartre et j’aime beaucoup ce livre.

Demain sera une journée nouvelle, encore plus agréable que la veille, j’en suis sûr.

Je me repose dans ma tente avec apaisement et sérénité, je me sens bien. Merci


Didier : Content R que tu te lâches un peu du stylo. Aujourd’hui, chaleur, bord de mer, marécage, bocage et bourg fleuri, du bonheur ! Belle étape autour des producteurs d’huîtres (mais aucune dans mon gosier) et des langues de mer que nous voyons toujours à marée basse. mais cela changera !! A demain pour un prochain épisode.

Mercredi 9 juin : Crac’h (56), camping

R : La journée commence avec réveil léger et agréable, notre départ est rapide et rigoureux, mais très vite notre frénésie fut stoppée en vue d’une grosse douleur aux épaules, au trapèze en particulier. J’espère que cette douleur va s’atténuer.


Didier : Les douleurs de R m’embêtent aussi, elles ternissent un peu la journée. Une première petite contraction a émaillé l’arrivée au camping****. Nous avons mangé au snack du camping.

Aujourd’hui, pas de mer, mais une très jolie ville d’Auray, pleine de beaux artistes, artisans et un parcours relativement ombragé.

Allez R, je compte sur toi pour plus m’aider dans les tâches journalières.

Jeudi 10 juin : Plouharnel (56), Rbnb

R : Mélancolie et rêves, ce sont mes 2 maux du jour. Mélancolie car la journée d’aujourd’hui me rappelle mon enfance quand j'étais scout et que je marchais toute la journée. Rêves car aujourd'hui j’ai laissé divaguer mon esprit dans ma tendre vision d’un futur comme je l’imagine, la fille que j’aime et moi sur une moto faisant un road trip en amoureux. Le paysage était magnifique, la mer, les rochers, c’était beau.


Didier : Aujourd’hui 24,5 km. Belle journée, belle marche. dégustation d’huitres et d’andouille à Plouharnel! I‘a fait chaud l'après-midi. Nous avons visité une galerie photos à La Trinité sur Mer.

R,un peu ronchon le matin, a ensuite pris du plaisir.

Nous avons pour cette nuit loué un airbnb, une maison que nous avons pour nous tout seuls. Là, on est plein de pâtes et d’andouilles rôties. Recherche (pour moi) du dodo de demain. Au loin, le chant de l’océan.


Vendredi 11 juin : Saint Cado (56), camping

R : Début de journée relativement normale; Aujourd'hui encore j’ai laissé mon esprit divaguer à penser à mon futur. Ce soir un couple a réussi à nous embellir notre journée, la conversation a commencé avec un chien et après, de fil en aiguille, a mené à cette belle rencontre. Nous avons parlé pendant des heures, j’ai vraiment aimé cette rencontre, j'espère en faire plein d’autres, j’ai hâte.



Didier : encore une étape splendide et un soleil radieux. Aucune plainte ! Nous avons mangé devant un panorama exceptionnel, l’ile de Saint Cado, où nous avons fait une belle rencontre. Je suis content que R ait réussi à penser à autre chose que ses trapèzes et ses 2 ampoules. Même si du coup il y a du mieux cela reste douloureux. Nous avons marché 18,7 km, un peu de GR, un peu de PR avec menhirs et des bras de mer en marée basse, d’une beauté à couper le souffle.


samedi 12 juin : Lorient (56), Rbnb

R : aujourd'hui a été une journée plus difficile que les autres, ma nuit a été troublée par quelques volatiles n’ayant aucun respect du sommeil des autres…La majorité du chemin était sur du bitume avec une chaleur très pesante. A présent j’ai un nouveau sac, je vais pouvoir laisser mes trapèzes se reposer un peu. Ce soir nous mangeons barbecue avec le couple qui nous héberge. La récompense après le travail.


Didier : Ah là là , quelle journée! Bitume et soleil, nous avons fait du bateau-bus et nos hôtes sont juste parfaits. Une dame nous fait cadeau d’un Perrier et eau fraiche avec un brin de causette sur le chemin. Passage au magasin pour équiper R (un nouveau sac à dos). Cette journée, hors soirée, ne devrait pas rester dans les annales. Nous avons tout de même marché 22,2 km! Moi çà va, R a du mal à y croire, mais il les a fait!


Dimanche 13 juin : Lorient, repos


R : Journée de repos, nous n’avons pas fait grand-chose de productif. Nous nous sommes juste reposés. La douleur fut aussi éphémère que le turquoise au fond de la piscine, je suis soulagé. C’est avec un esprit étonnamment léger que je marche. Je me rends compte de plusieurs choses, la futilité des manques dont j’avais peur, mon téléphone, mes amis, ma vie. Je me rends compte petit à petit que au fond je n’en ai pas besoin. j'espère pouvoir après la marche démarrer ma vie d’adulte dans les bras de la fille que j’aime.

Didier : Repos, repos et resto ! RAS. Accueil de Clémence (de l’équipe Seuil) qui demain marche avec nous. C’est chouette ! Nous dormirons à Fort Bloqué, camping***. A demain pour la suite des aventures de R.

Lundi 14 juin : Fort Bloqué, camping

R : jour de marche avec Clémence. Ça s’est bien passé. Nous avons vu des récifs magnifiques. J'aimerais bien y aller avec la fille que j’aime … bref, c’était beau, ça sentait bon, j’ai adoré. Sinon, voilà, je vais me faire taper sur les doigts car je n’ai quasiment rien écrit, mais bon.



Didier : Son sac à dos fait très bien le taf et son ampoule est à nouveau plein de lumière ! Nous avons rencontré une dame de 80 ans qui est partie pour 5000 km afin de récolter de l’argent pour 2 jeunes handicapés. Il y a 10 ans elle a fait 10000 km d’une traite pour eux. Waouh, la grande classe. Journée de marche bien plus longue que prévu mais nous sommes là, camping***, l’océan à 150 m, la marée haute et non loin d’un aéroport. Demain nous reprenons notre marche à deux.

Mardi 15 juin : Le Camping*** de Kergariou, à 2km de Doélan

R : Une nouvelle journée qui commence! nous nous sommes réveillés, avons dit au revoir à Clémence et avons démarré la marche. Je commence à avoir mal à la cheville, je suis sûr que cela passera. L'après-midi nous nous sommes arrêtés à un bar-salon de thé. La pièce principale était magnifique, la femme qui nous a accueillis était géniale, j’ai adoré. C’est le genre de moment qui me donne envie de venir vivre ici … ensuite nous avons peiné à trouver un camping proche de la ville où nous nous arrêtions Les paysages étaient les plus beaux jusqu’ici.

Mercredi 16 juin : Camping de l’Ile Percée à 4 km de Port Belon

R : La journée d'aujourd'hui a été difficile … nous avons peiné à trouver un magasin, nous nous sommes arrêtés dans un restaurant où nous avons rencontré des personnes très sympas. Le patron a prêté son vélo à Didier pour aller faire les courses. Ensuite nous avons mangé dans ce resto, nous avons parlé avec des personnes et elles nous ont payé le repas !! Trop sympa !! Nous avons repris notre marche et ma cheville m’a fait super mal assez rapidement ce qui nous a grave ralenti. Arrivés au camping, la pluie de Bretagne nous est tombée dessus ! Ce qui nous a stressé car les tentes n'étaient pas encore montées. Je suis allé me coucher, je suis épuisé.

Didier : R. continue à se laisser porter sans actionner les tâches quotidiennes. Aujourd’hui, la 1ère pluie à notre arrivée tardive au camping où les patrons ont été adorables avec nous. Oui, aujourd'hui a été vraiment une aventure et dormir va nous faire un bien fou … demain la suite.

Jeudi 17 juin : Riec sur Bélon (29) Camping Le Château de Bélon

R : La journée d'aujourd'hui a été courte, ce qui était plutôt cool pour ma cheville. Nous avons coupé 80% du chemin ce qui a fait une marche de 8 km. Arrivés au camping après de longues recherches, nous sommes allés au village ce qui a rajouté 8 km la marche. Voilà, vu que la journée a été courte je n’ai pas grand-chose à raconter. C’était cool de reposer un peu mon corps et mon esprit. Je pense beaucoup à elle.

Didier : Oui, un passeur nous a déposé gentiment et nous a permis de raccourcir ! Merci la vie. Nous avons pu sécher nos habits, en laver et réfléchir, poser un cadre nous permettant d’avancer. Un peu désappointé au matin pluvieux. R. A retrouvé son entrain et son flot de paroles quasi incessant. Sans avoir suivi à la lettre le plan de marche, nous avons effectué 16 km. Ce qui est bien pour un jeune homme n’aimant pas marcher, dixit le même jeune homme !! Ce soir, coucher tôt et il a fait à manger ! Youpî !

Vendredi 18 juin : Port Manech (29) Camping de Kérainen

R : Aujourd'hui ça a été difficile pour moi, mes douleurs me saccagent un peu le moral. Elles ne me font pas profiter pleinement de la marche et me ralentissent. Le paysage était joli, style marécage glauque, j’adore. Ce soir nous allons essayer d’aller boire un coup dans un bar. Nous sommes rentrés légèrement en avance, nous n’avons rien compris à la carte/topo du GR, le kilométrage marqué ne correspond jamais. Les étirements proposés par Didier ce matin m’ont fait du bien au dos.


Didier : Journée tiède et douce, magnifique visuel des rias ! même à marée basse. Nous avions envie de voir l’océan, les menhirs, les rias … mais pour quelqu'un qui n'avait pas envie de marcher, R. prend du plaisir à voir, à sentir … tous ces beaux paysages sauvages. Il s’est même fabriqué une fronde ! On tirera les pigeons qui nous réveille au petit matin. Hum, un bon pigeon cuit avec du beurre et du saindoux. Bon demain il y a match à 15h, nous verrons si nous gagnons ou pas. Tout s’est admirablement passé.

Samedi 19 juin : Tregunc, (29), Camping** de Loch’ Ven

R : Journée plutôt calme et douce, départ tôt, 8h50 précisément. J’ai pensé beaucoup à elle, il serait temps que je vous la présente. Elle s'appelle Axelle, c’est le type de fille douce et timide, c’est le type de fille qui donne envie de décrocher la lune pour son beau visage avec de mignonnes petites tâches de rousseur. « L’amour rend fou » dit on, pour ma pomme, c'est elle qui me rend fou ! J’ai hâte de commencer ma vie d’adulte avec elle.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, rendez-vous demain.

Didier : Nous avons marché sur le sable à 2 pas de l'océan une parie du chemin après avoir pris moultes escaliers au sein des petites falaises et chaos granitiques de toute beauté. Les vagues venaient s’écraser comme un incessant ballet quasi envoûtant et entêtant se mariant aux senteurs iodées. Ensuit R. a cherché des trésors minéraux pendant une bonne heure suivi d’un concours de ricochets, assez lamentable il faut bien le dire. Il a pris son temps, du plaisir malgré le ciel gris bleu légèrement bruineux. Nous trous le bon rythme. Je lui avais promis un pti resto, alors on y va … miam, miam et à demain sur les côtes bretonnes du Finistère.

2 vues

Posts récents

Voir tout

Marche de Ethxxx accompagné par Romain Vendredi 18 novembre : E : Premier jour de marche de l’escapade. Le matin, on a fait 7h de train, sans compter le réveil piquant très matinal. Bref on sort de la

Marche de Kylxxx accompagné par Stéphane Jeudi 10 et Vendredi 11 novembre : Gîte St Germain sur Ille K : Je me suis levé à 9h. J’ai mangé une omelette et après nous sommes partis marcher. On a marché

Seconde marche de Pacxxx accompagné par Eric Mardi 25 octobre : Le Puy en Velay P : Premier jour de la deuxième marche. On a fait le tour de France en train, puis on est arrivés au Puy-en-Velay. On a