top of page
  • pierresauge

Marche de Lovxxx

Jeudi 24 juin : Présentation - Préparation à la marche - Tinténiac


L : Je m’appelle L. j’ai 14 ans. Je viens de Marseille. Je suis quelqu'un de joyeux et sympathique. Je vais faire cette marche pour changer et que mes parents soient fiers de moi. Je vais marcher tout le long de la côte de Bretagne pendant 2 mois en partant de Vannes dans le Morbihan. Je pars avec un accompagnant, Bastien. Il est gentil et respectueux. On ne se connaît pas mais on s’entend bien.Bastien et moi avons décidé d'arrêter de fumer, merci pour vos encouragements. Demain nous allons à Vannes en train pour commencer la marche. Je pars dans un bon état d’esprit et j’ai envie de découvrir de nouveaux paysages. A bientôt.


Samedi 26 juin : De Vannes à Arradon (25km)

L : Aujourd’hui, on est parti de Vannes à 9h30 on a marché 10 minutes et il a commencé à pleuvoir. On a marché 8 km avec la pluie. On a fait une pause dans un quartier de Vannes. On a bu un coup et on est parti. On voulait prendre un autre chemin pour reprendre le chemin du gîte mais on ne connaissait pas du coup on s’est perdu, on a tourné pendant une heure environ.


Bastien : Départ à 9h30 avec la pluie. Les deux premières heures se passent “nickel”, L a une bonne allure. Puis, nous sortons du chemin afin de pouvoir faire une pause au sec, avec dans l’idée de rattraper le chemin plus loin. Ce fut une erreur, nous avons errer pendant environ 2h en essayant de suivre les indications du GPS qui ne nous aime pas beaucoup apparemment.

Au final, on se retrouve littéralement en arrière d’où nous sommes partis le matin. Donc, je décide de prendre le bus, pour retrouver le chemin et nous nous retrouvons vers 14h30, là où nous sommes passés le matin à 11h,” la loose”, mais bon an, mal an, nous repartons toujours sous la pluie. L assure, il marche super bien, même si le moral est “dans les chaussettes”.

Avec quelques encouragements et des énigmes pour penser à autre chose, on finit par arriver à destination. Enfin !

Nous installons la tente et allons prendre une bonne douche chaude. Quel bonheur ! Puis quelques étirements, le blog et les comptes. Nous ferons ensuite notre “popote” et jouerons au Yam’s et aux cartes pour terminer cette journée. Espérons que demain sera plus clément avec nous !


Dimanche 27 juin : Larmor-Baden (15 km)


L : Départ vers 10h15, aujourd’hui on est parti il pleuvait mais quelques heures après le beau temps est revenu. On a voulu prendre un raccourci mais on s’est retrouvé les pieds dans la boue. Je ne pouvais plus j’ai été trop fatigué, vers 16h20 on est arrivé au camping.


Bastien : Départ vers 10h15 avec la pluie. Assez rapidement le soleil apparaît pour rester avec nous toute la journée. L n’a plus la motivation. A un moment donné nous passons par la plage, mais surprise il y a de la vase “mangeuse de chaussures”. L ressort avec les deux pieds trempés. Le chemin se poursuit bon an, mal an. Nous arrivons enfin à Larmor Baden. L a tenu le coup. Il a même réussi à râler un peu.

L s’exclame Alléluia ! Bonne surprise, arrivés au camping, nous avons un joli bungalow. alors que nous pensions avoir une tente. Puis ce sera une bonne douche, quelques étirements et lessive à la main des affaires et des chaussures pour L. Perspective d’une soirée au calme.


Lundi 28 Juin : Bono (18 km)

L : Ce matin, nous sommes partis plus tard que d’habitude, vers 11h. Il faisait beau On a marché 8 km. A 14h, on a fait une pause. A la fin de la pause, il a commencé à pleuvoir, au bout de 15-20mn, moi et Bastien on était trempés. On a fait 10 km sous la pluie sans pause. Au bout de 2h30 nous sommes arrivés à Bono au camping. Nous étions trempés et bonne surprise, la propriétaire est arrivée et à la place d’une roulotte ou d’une caravane, elle nous a passé un gîte. Arrivés au gîte, on a pris une douche, on a mangé, fait les comptes et le blog et on a regardé la télé.


Bastien : Ce matin, nous sommes partis plus tard que d’habitude car les chaussures de L étaient encore mouillées, donc on a dû attendre qu’elles passent au sèche-linge.

La marche matinale s’est très bien passée, L marchant à un bon rythme et le temps alternant éclaircies et nuages. Vers 13h, pause déjeuner, repartis nous avons pris une averse dure qui nous a littéralement trempés et avec laquelle nous avons fini la journée de marche.

Arrivés vers 16h30 au camping de Bono, nous avons eu la surprise d’avoir un gîte à la place de la caravane prévue pour nous seuls. Après une bonne douche chaude et avec des vêtements secs, tout va mieux. Puis, c’est la TV pour L sans oublier les étirements (que L me rappelle de faire), (la classe, ce jeune) et un bon petit repas avant de faire les comptes et le blog. A venir France/Suisse début des 8ème de l’Euro 2020.


Mardi 29 juin : Crac’h (18,5 km)

L : Ce matin, nous sommes partis du gîte. Comme ce gîte n’était pas au camping, la propriétaire est venue nous chercher et nous a ramenés au camping et on a repris le chemin du GR 34


Bastien :Le temps est couvert quand nous partons. L manque de motivation au départ et marche lentement. Nous avons droit à une pluie fine. L marche un peu en arrière de moi et court pour me rattraper régulièrement. Nous arrivons à Auray vers 13 h où nous faisons la pause déjeuner. L’après-midi se passe au même rythme, comme le temps qui reste couvert avec un peu de pluie.

Arrivés à Crac’h nous trouvons rapidement l’hôtel. Après une petite pause, nous allons faire les courses, puis de retour à l’hôtel, douche, étirements et nous regardons “L’auberge espagnole” avant de retrouver les bras de Morphée.


Mercredi 30 juin : Carnac (19 km)

L : Aujourd’hui, j’avais pas trop envie de marcher et à cause de Bastien, on s’est trompé de chemin et on a fait 3km de plus, ce qui aide pas pour le moral. Sinon, la journée a été longue et très dure.

Bastien : Nous partons vers 9h30 avec le temps couvert. Le ciel se dégagera dans la matinée. Il fera super beau au final.

En sortant du village, nous nous trompons de chemin, il y a une alternative et faisons 1,5km avant de nous en rendre compte. Nous faisons donc demi-tour. Cela mine le moral de L qui n’avait déjà pas envie de marcher.

Il marche lentement, mais sûrement. Puis, comme souvent, il accélère le rythme pour marcher au mien ou presque. Avec le soleil, il fait rapidement chaud. L se plaint de quelques douleurs. Nous faisons une pause déjeuner face à la plage.

Repartis, le chemin paraît long, plus que les kilomètres annoncés. A un moment donné, nous croisons des moutons que L coursera (vidéo à l’appui).

Arrivés à Carnac, nous filons au camping. Une fois installés, L écoutera la musique, puis comptes et blog.

Ce soir, nous irons peut-être au cinéma (c’est la fête du cinéma, donc les séances ne sont pas chères, 4€).

Jeudi 1er juillet : Plouharnel

L :. Ce matin on est parti vers 10 heures. Il faisait trop chaud, la marche est difficile avec la chaleur.


Bastien : Départ ce matin vers 10 heures. Il fait déjà chaud. L. n’a pas l’envie. Il marchera lentement toute la journée. 25 km heures (six heures pour faire les 15 km) en râlant un peu. Après la pause déjeuner, il prend les deux sacs et nous faisons un petit footing. Une fois qu’il a montré qu’il est un vrai dur, nous reprenons la marche avec chacun notre sac. Nous arrivons vers 17 heures, direction le camping. Une fois les tentes installées, nous allons à la douche puis nous nous posons dans dans l’herbe. Petit repos appréciable puis direction le supermarché pour notre petit repas du soir. Ce sera poulet, pâtes avec du pesto. A demain et bonne nuit !

Vendredi 2 juillet : Erdeven

L : Aujourd’hui on est parti beaucoup plus tôt que d’habitude et au bout de 2 km on s’est encore perdu à cause de Bastien. On a fait 10 km de bonus et pour arriver à Erdeven on a encore fait 10 km.


Bastien : Ce matin, levé à 6h pour un départ à 7h45. Le temps est couvert et le reste toute la journée. Nous avons évité la chaleur. Après 15 km, nous prenons une alternative de GR 34. Au bout de 5 km, arrivant dans un village et ne reconnaissant pas le coin, je vérifie dans le guide et m’aperçois de notre erreur. Donc nous sommes obligés de faire les 5 km pour retourner où nous nous sommes trompés. L., qui déjà n’a pas l’envie pour marcher, a le moral en berne. Mais à part quelques pics (même pas méchant) il ne m’en veux pas plus que ça ou ne l’exprime pas. Au vu des kilomètres fait déjà, je change notre destination pour faire au final 21 km comme prévu initialement. L. marche lentement. À un moment donné, je lui lance un défi, marcher plus vite que moi pendant 3 km. Il ne relève et gagne un resto. Nous arrivons à Erdeven vers 18 heures, puis direction le camping et suivent les rituels, Douche, installation détente, étirements, blog, content, puis un bon petit repas. Et une fin de soirée à discuter.

À demain.

Samedi 3 juillet : Erdeven

L : Aujourd’hui on est parti vers 9h30. Il pleuvait on voulait reprendre le GR 34 mais Bastien comme d’habitude il s’est encore trompé de chemin. On a remarqué au bout de 9 km qu’on s’était trompé. On a fait demi-tour.


Bastien : levée à 7h. L. traîne un peu plus qu’à son habitude. Nous partons vers 9h30 avec une pluie fine. Après un arrêt dans le village pour le picnic. Puis nous décollons pour retourner sur le GR. Mais au lieu de prendre à gauche, on prend à droite. Je suis sûr de moi ! L. marche bien. Il me dit à plusieurs reprises qu’il reconnaît certains détails. Je lui réponds que les chemins se ressemblent, toujours sûre de moi. Après 9 km, je reconnais (enfin !) l’endroit où nous avons fait la pause la veille. Et c’est le drame. J’appelle Clémence. Elle est d’accord pour qu’on retourne à Erdeven qui sera l’étape du jour. L. est très fair-play avec moi. Après une bonne pause déjeuner, nous repartons sur nos pas. L. marche toujours bien. Il chantera on improvise en sûre merci horreur de guidage. Moment très sympa. De retour à Erdeven, direction le camping puis nous allons faire du vélo pendant une heure. Puis c’est la douche, étirements, blog, comptes et ce soir nous allons au resto. À demain.


Dimanche 4 juillet : Plouhinec

L : aujourd’hui on est parti à 10h30 il pleuvait un peu. On s’est arrêté au supermarché pour acheter à manger pour midi, et on a décollé pour arriver à Plouhinec à 17h.


Bastien : Départ vers 9h30 avec la pluie. L. Marche bien. Il fera pas mal dans l’après-midi. Il est fier du talent de créer sa chanson. Nous arrivons à Plouhinec vers 17 heures où nous prenons un verre. Et alors que le plan semblait s’arrêter sur du bivouac, ce qui visiblement ne plaisait pas à L. et en cherchant, j’ai trouvé une chambre d’hôtes pas trop chère et pas trop loin L. est rassuré. Une fois arrivée, une bonne douche puis lessive à la main pour L. Ensuite, étirements, blog est content avant de manger. Et après on a prévu de jouer à des jeux.


Lundi 5 juillet : Lorient

L :. Aujourd’hui on est parti vers 10h45. Il a plu toute la journée. On est arrivé à Lorient à 15h, on est parti à l’auberge et je suis content du repos.


Bastien : Après un bon petit déjeuner avec les autres hôtes de l’hébergement , nous partons sous la pluie, il est presque 11 heures. Le temps sera le même toute la journée. Après 1h30 sur le chemin,L. marche en arrière, fatigué. Nous arrivons à Rantec, une ville. Je décide de passer dans la ville pour raccourcir l’étape au vu du temps et de la fatigue de L. Après 4/5 km nous arrivons au bac (bateau) pour traverser le bras de mer qui nous sépare de Lorient. Une fois la traversée faite, nous allons à l’office du tourisme puis nous mangeons avant de profiter pour atteindre l’auberge de jeunesse. Nous sommes complètement trempés. Après une bonne douche chaude, ça va beaucoup mieux puis direction le supermarché. De retour à l’auberge nous faisons un billard. Puis les comptes et le blog. Ensuite un bon petit repas et demain c’est le repos tant attendu par L.

Mardi 6 juillet : Lorient


L : Aujourd’hui, on est parti acheter de l’équipement à Décathlon. Ensuite, nous sommes partis au cinéma, ça m’a pas trop plu. Je me suis endormi et on est rentré à l’auberge.


Bastien : Repos à Lorient. Réveil à 9h pour L.

Une fois prêts, nous allons chez le médecin pour les genoux de L. Elle ne diagnostique aucune inflammation, ni engorgement, cependant, il a les genoux trop laxes. Elle lui prescrit des genouillères.

Ensuite, nous allons à Décathlon pour acheter du matériel pour la marche, puis nous allons en ville manger un kebab. et après nous allons au cinéma voir Nomadland. L s’endort devant….

De retour à l’auberge, nous ferons les comptes et le blog avant de dîner et demain nous repartons…


Mercredi 7 juillet : Fort Bloqué (20 km)

L : Aujourd’hui, on est parti à 11h. Il faisait pas très beau, plus tard dans la journée, il faisait beau. Nous sommes arrivés à Fort Bloqué à 19h


Bastien : Départ tardif car nous avons discuté avec un homme de l’auberge. Il est 11h. La pluie est de la partie. L n’a pas envie de marcher. Dans la journée, le temps se découvre pour faire beau dans l’après-midi. La marche se passe à un rythme lent. Dans l’après-midi, L marche mieux, les genouillères semblent efficaces.

Arrivés au camping (19h), étirements, comptes, puis nous mangeons. Coucher vers 23 h


Jeudi 8 juillet : Pouldu (10 km)

L : Aujourd’hui, nous sommes partis vers 10h. On n’a pas beaucoup marché. J’étais fatigué. On a pris un bateau pour traverser et vers 15h nous sommes arrivés au camping.


Bastien : Lever à 8h pour un départ vers 10h. Le temps est couvert. L n’a pas l’envie. Il marche lentement. Il dit avoir mal avec le sac.Le temps se découvre pour faire super beau. Nous prenons le bac pour traverser l’estuaire, puis nous filons au camping où nous arrivons tôt 15h.

L se reposera une bonne partie de la fin d’après-midi (environ 2h) avec la musique. Puis étirements, blog, comptes et repos. A demain


Vendredi 09 juillet : De Pouldu à l'Île Percée (23 km)


L : Aujourd'hui on est parti à 10 heures. On a fait beaucoup de kilomètres et on a pris le bateau pour traverser le départ à 15h. On est arrivé au camping.

Bastien : Départ vers 10 heures. Le temps est couvert et le restera pour la journée. Le chemin emprunte les falaises bretonnes. Très agréable. L marche en arrière. Pas l’envie, il dit toujours à voir quelques douleurs. Nous faisons une première pause à Doëlan. Le soleil se montrera un peu. Nous poursuivons pour deux heures de marche, L toujours en arrière. Puis de nouveau une pause. L est bien fatigué. « Il serre » comme il dit mais toujours avec le sourire. Il s'énerve un peu tout seul. Nous finissons l’étape pour arriver à L’île Percée, au camping. Nous nous posons puis défi, Yam’s (L n’a pas envie de monter sa tente et celui qui perd monte celle de l’autre…). Je gagne la première et lui la deuxième, donc je monte sa tente. ( j’avais déjà monté la mienne). Puis douche et allons manger une pizza au camping. Bonne soirée.

Samedi 10 juillet : L'île percée à Kervezec (15 km)


L : Aujourd’hui on est parti à 10h30. On a marché jusqu’au port pour prendre un bateau pour traverser mais il n’y avait pas de bateau du coup, on a fait 10 km jusqu’à Moëlan-sur-Mer et on a rejoint une chambre d’hôtes.


Bastien : Départ vers 10 heures avec ce temps couvert. Le temps se découvrira dans la journée. Il fera même beau dans l’après-midi. Le début de marche passe facilement puis arrivée à Port du Belon, alors que nous pensions prendre le bac, mauvaise surprise, il ne fonctionne plus. L est dépité. Bon an mal an après une pause, nous n’avons pas à manger en plus, nous repartons. Les kilomètres sembleront longs à L. Enfin arrivé à Moëlan-sur-mer, nous pouvons enfin manger il est 17 heures. Ensemble nous allons à l’office de tourisme pour trouver un hébergement. Nous trouvons une charmante chambre d’hôtes. Arrivée, douche puis blog, content et repas dans le jardin de la maison. Soirée sympathique en perspective. On joue aux raquettes/salles, très sympa.


Dimanche 11 juillet de Kervégan à Pont Aven (21 km)


L : Départ à 11 heures. Aujourd’hui c’était une très bonne journée. Aujourd’hui j’ai bien marché, c’était moins désert que d’habitude vers 17h45, j’ai pris un bain et après on est parti au restaurant.


Bastien : Nous partons vers 11 heures après un bon petit déjeuner partagé avec les autres hôtes. Le temps est couvert et le restera toute la journée. L marche bien, de bonne humeur avec moi.

Première pause après 1h30. Repartons, L marche toujours bien. Deux heures plus tard, pause déjeuner. Nous repartons vers 15h30. A un moment, L s’énerve, Il part devant. Il ne me parlera pas jusqu’à l’arrivée. Il y a beaucoup de touristes lorsque nous arrivons un peu avant, ville où il y a de nombreuses galeries. Gauguin, a logé dans le même hôtel dans lequel nous sommes. Nous profitons de cette belle chambre en prenant un bon bain. Et ce soir nous allons au restaurant puis ce sera un film à la télé avant de se coucher.


Lundi 12 juillet : La Pointe de Rospico (14 kms)


L : Départ vers 11 heures avec la pluie. J’arrive à bien marcher depuis quelques jours. Aujourd’hui, j’ai voulu prendre un raccourci Je me suis retrouvé les pieds dans le fossé. On s’est arrêté au port Manech, je me suis changé parce que je suis tombé. On a mangé dans une crêperie et on est parti pour passer la nuit dans une chambre d’hôtes à La Pointe de Rospico.


Bastien : Départ vers 11 heures avec la pluie. L marche bien, le temps est couvert. L'après-midi, nous prenons une grosse averse. Rapidement nous sommes complètement trempés mais comme il n’y a aucun abri nous poursuivons. Une heure plus tard, enfin, il y a un restaurant où nous pouvons nous mettre à l’abri et nous changer. Et même manger, il est déjà plus de 15 heures. Au vu du temps, je cherche un hébergement en dur, nous devrions aller en camping. Il faut trouver, nous repartons pour le 3,5 kilomètres qu’il reste. Arrivé nous sommes très bien accueillis dans la chambre d’hôte. Puis une bonne douche chaude et une petite lessive à la main de nos affaires mouillées. Nous tombons sur l’allocution de Macron avec une « bonne nouvelle ». Puis les comptes, les blogs et un bon repas ! Des pâtes ! Et Nous regardions un film avant de retrouver les bras de Morphée.


Mardi 13 juillet : Penduc (18 km)


L: Départ à 11h avec la pluie. On a marché un peu et le soleil est venu mais il n’a pas duré. Pour arriver presque à côté du camping, on est passé par une plage nue, c’était une plage nudiste. C’est la première fois que je me suis retrouvé dans une plage naturiste. On a fait une pause, et on est parti au camping vers 18h30. On a mangé des crêpes bretonnes au camping.


Bastien : Départ vers 11 heures après avoir pris un petit déjeuner avec le couple d’hollandais Avec nous, dans la chambre d’hôte avec lesquels nous avons pas mal échangé. Le temps est bien couvert quand nous partons. Il le restera une bonne partie de la journée. L Marche bien. À un moment donné, il lâche tout, criant, chantant…J’adore !

Un peu plus tard, il prend mal quelque chose que je lui dis (il n’a pas su me l'expliquer comme il y a deux jours) et ne me parle plus pendant plus d’une heure (comme il y a deux jours). Ce qui brise la glace, c'est que nous arrivons à la plage et que voyons-nous ? Des naturistes ! Rien de tel pour y faire redescendre la pression.

Nous faisons une pause sur la plage, il hésite à aller se baigner mais comme un gros nuage arrive et cache le soleil il renonce (le vent frais soufflant fort) …

Arrivés à destination, direction le camping. Petit rituel habituel, montage des tentes, douche, étirements, blogs et comptes. L fera un peu de vélo et nous irons manger des crêpes au food truck du camping. L sera pas mal excité, lors de cette fin de journée.


Mercredi 14 juillet : Concarneau (13 km)


L: Départ à 10h15. Le temps a été couvert, j’ai été fatigué comparé aux autres jours d’avant. Dans la journée, le soleil jouait sur le chemin, on a vu des chevaux et on les a caressés. On a repris le chemin, on est arrivé à l’hôtel où nous sommes partis se balader, et on est revenu à l’hôtel et on a regardé un film.


Bastien : Départ vers 10h15 avec un temps couvert. L est fatigué. Il marche seul en arrière. Assez rapidement (environ deux heures) nous arrivons à Concarneau. Le soleil viendra montrer le bout de son nez. Nous finissons la partie dans la ville avant de rejoindre l’hôtel. Sur le chemin, nous avons rencontré les chevaux que nous avons pu caresser (première fois).

Une fois installé, douche puis nous nous posons un moment avant d’aller nous promener en ville. Puis de retour à l’hôtel, un peu de télé, lessive à la machine, blog et comptes. Puis ce sera le temps de manger et dans la soirée nous regarderons un film.


Jeudi 15 juillet : Fouesnant la Forêt (13 km)

L: Départ à 10h15. Aujourd’hui, moi et Bastien nous étions fatigués. Il faisait chaud. Vers 16h on est arrivés au camping. On a monté les tentes, on a pris une douche, on est parti se baigner à la mer. On est revenu, on s’est forcé à écrire le blog et on a mangé.


Bastien : Départ avec un superbe ciel bleu. L, fatigué, marche derrière. Le chemin bifurque beaucoup. Le soleil chauffe beaucoup, mais heureusement des portions de chemin s'abritent sous les arbres.

Nous arrivons vers 16h, nous pique-niquons, puis nous installons les tentes. On se pose dans l’herbe, puis direction la douche. En fin d’après-midi, nous allons nous baigner dans la mer, puis de retour au camping, nous improvisons une action de vérité qui nous amène à faire le blog. Ensuite, nous irons au snack du camping manger. Et demain, c’est repos et l’anniversaire de L

Vendredi 16 juillet : Fouesnant la Forêt (repos)

L : c’est mon anniversaire, j’ai 15 ans!

Bastien : Réveil avec le soleil pour l'anniversaire de L. Une fois prêts, nous allons à la plage nous dorer la pilule. Vers 12h30, nous rentrons au camping pour manger, puis nous louons des vélos. Nous allons à Concarneau où nous mangeons une glace, puis direction la zone commerciale pour faire des courses. Ensuite, nous allons au cinéma et de retour au camping, bon petit repas, poulet/frites et tartelettes aux fraises pour le dessert. Nous irons faire des jeux, puis viendra l’heure du coucher.

Samedi 17 juillet : Mousterlin (16,5 km)

L : Aujourd’hui, on est parti vers 10h25. Il faisait beau. J’ai bien marché. A 16h, on est arrivé au camping. On s’est douché et on est parti se baigner à la piscine du camping. Il y avait un toboggan. On est parti acheter à manger pour le soir. On a fait les comptes et sommes partis manger


Bastien : Départ avec un grand soleil. Quand nous partons, il fait déjà chaud. Il est 10h15. Les premiers 4 km se font lentement. Le sac nous paraît lourd. Après une pause, nous repartons. L trace devant, j’ai même du mal à le suivre. Les falaises et la mer turquoise sont notre panorama. Arrivés à Mousterlin, direction le camping. Il est 16h30. Nous profitons de cette fin d’après-midi pour nous poser, puis nous allons à la piscine du camping où il y a un super toboggan. Puis la douche, les comptes et le blog avant de manger. Journée très agréable.


Dimanche 18 juillet : Sainte Marine (20 km)

L : Départ à 11h. Il faisait chaud. On a marché sur une plage. On a voulu prendre un raccourci sur la plage, mais arrivés juste en face de la plage de Bénodet, on pouvait pas passer avec les sacs parce que l’eau était trop profonde, mais on a trouvé des gens en paddle. Ils nous ont traversé les sacs. Arrivés à Bénodet, on a pris un bac qui nous a ramenés à Sainte Marine. Arrivés au camping, on a pris une douche et puis on est allé à la piscine, fait les comptes et avons mangé.


Bastien : Départ vers 11h avec le soleil et la chaleur. Nous longeons la plage sur plusieurs kilomètres dans les dunes, donc c’est parfois difficile dans le sable. Arrivés au bout, il y a un bras (tout petit) à traverser, mais nous n’avons pas pied. Par chance, une famille avec des paddles nous ont traversé nos sacs et nous, nous le faisons à la nage. Le petit bain frais nous fait du bien vu la chaleur. Profitons pour faire une pause sur la plage, un peu plus loin nous pique-niquons. Ensuite, nous arrivons à Bénodet où nous prenons le bac. Une fois de l’autre côté, direction le camping où nous arrivons vers 16h30. Nous profitons du temps que nous avons pour aller à la piscine. Nous jouerons à nous couler. Nous y passons un bon moment. Puis, les petits rituels habituels, douche, blog, comptes et pour finir le repas. Journée très agréable.


Lundi 19 juillet : Lesconil (17 km)


L : Départ à 10h aujourd’hui et il faisait chaud. On a marché 4 kilomètres, on s’est arrêté sur une plage pour se rafraîchir. On a repris le chemin pour aller à Lesconil. Vers 17h30 on est arrivé au camping. On a pris une douche et on a écrit les comptes.


Bastien : Départ vers 10h avec le soleil et la chaleur. L est fatigué La marche est difficile pour lui d’autant plus avec la chaleur. On ira se baigner pour se rafraîchir. On arrive vers 18h au camping de Lesconil. On se pose à l’ombre. Nous sommes bien fatigués par la chaleur, puis une bonne douche fraîche et une fin de journée habituelle, montage des tentes, blog, comptes et repas.


Mardi 20 juillet : La Pointe de la Torche (15 km)


L : j’ai écrit une lettre à ma juge pour la remercier de m’avoir fait confiance et de me donner cette chance de faire cette marche.

Bastien ; Départ vers 8h30 avec le grand bleu qui nous accompagne depuis plusieurs jours.

Il fait moins chaud que d’habitude puisqu’il est plus tôt. L est visiblement fatigué et la chaleur n’arrange rien. Il marche en arrière. Au bout de 6-7 km, nous arrivons en ville où nous faisons nos courses et une pause pour le petit déjeuner. Un peu après être repartis, nous prenons un raccourci. Nous arrivons au camping vers 14h30. Nous ne sommes jamais arrivés aussi tôt. Nous allons profiter.de l’après-midi en faisant du vélo et en allant à la piscine. Puis viennent les rituels du soir, douche, blog, comptes sans oublier le repas et après on ira voir un concert latino au camping.

Bonne soirée à tous.


L et Bastien


Mercredi 21 juillet : Penhors


L : j’ai écrit à ma juge pour la remercier de m’avoir fait confiance et m’avoir permis de faire cette marche.


Bastien : réveil un peu fatigué pour L. Nous partons vers 9h15 avec la chaleur. L marche en arrière d’autant plus qu’il a une ampoule. Les kilomètres paraissent longs au fil de la journée avec la chaleur. Nous ferons une pause rafraîchissante en nous baignant dans la mer. Nous finirons l’étape sur la plage pour rejoindre le camping de Penhors, Il est environ 18h30. Une fois les tentes installées nous prenons une bonne douche, quel bonheur! Et pour finir cette journée nous irons manger en ville, bonne soirée à tous, à demain.


L : Départ vers 9h30. Le temps est couvert, je marche gentiment. Plus tard, le soleil est apparu. Après la pause déjeuner, je commence à bien marcher. On arrive au camping à 17h30. On est parti faire les courses, on a mangé ensuite on est parti se coucher.


L : Départ 9h30 avec la chaleur je marche doucement. On a mangé à la crêperie. Ensuite, arrivé au camping on a pris une douche, manger et regarder un film. Couché à minuit.


Bastien : Départ vers neuf heures. Il fait déjà chaud. L. marche pour ????? la journée. Mais avec la chaleur qui augmente, il ralentit et marche en arrière. Nous croisons plusieurs marcheurs, ce qui est assez rare, et même une famille qui marche dans le même sens que nous, ce qui est encore plus rare. Nous arrivons vers 17 heures au camping. Nous allons en ville faire des courses après avoir installé la tente et pris la douche. Puis L. s’endormira sur une chaise longue après être rentré au camping. La soirée s’annonce calme.


Vendredi 23 juillet : Douarnenez


L : Départ à 10 heures avec la pluie. On a marché jusqu’à Beuzec. On a mangé, on a attendu le bus pour aller jusqu’à l’hôtel de Douarnenez parce qu’il y avait de la pluie.


Bastien : Nous partons vers 9h30 avec l’orage. Nous prenons rapidement une bonne averse. Heureusement rapidement de quoi nous abriter. Vu le temps, je cherche un hébergement en dur depuis ce matin. Mais, ne trouvant rien, nous décidons, en accord avec Seuil, d’aller à Douarnenez en bus de Beuzec Cap Sizun (nous avons marché 10 km). Nous attendons donc au bar son passage (17h50). Nous serons à l’abri du mauvais temps à l’hôtel. Et demain repos.


Samedi 24 juillet : Douarnenez, REPOS

Dimanche 25 juillet : Pors Ag Var


L : Départ à 10h avec le temps couvert. Plus tard dans la journée le soleil est revenu. Je marche bien malgré les montées et les descentes. On a vu des ânes, on les a caressés et à 17h on est arrivé au camping. On a monté les tentes, on a pris une douche, on a joué au Yam’s puis mangé.


Bastien : Départ ce matin vers 10 heures. Le temps est couvert. Il se découvrira avec la journée. L. marche bien pour cette reprise même si le sac lui paraît lourd.Il est vrai que nous avons fait les courses pour la journée donc nous avons un peu de poids en plus. Le chemin longe les falaises de la presqu’île de Crozon qui sont très belles. Nous arrivons au camping de Pors Ag Var vers 17h30. Puis suivre nos rituels habituels, plantage des tentes, douche, étirements, blog et comptes. Et pour finir, le repas et une petite partie de Yam’s.


L et Bastien


Lundi 26 juillet : Île de l’Aber, 22 km



Bastien : Départ vers 9h30 avec le temps couvert. L. marche lentement pour commencer la journée. Le soleil apparaît et fait relief le long de la mer qui contraste avec les falaises et l’écume. Après la pause déjeuner, L. marche à un bon rythme. Nous avalons les kilomètres. Nous croisons beaucoup de marcheurs et même des groupes d’enfants et des ados. Nous arrivons au camping de l’Ile de l’Aber vers 17h30. Une fois installé, nous irons faire les courses, puis nous mangerons avec un peu de pluie. L. obtient une heure d’Internet. (appel de Paul) Qu’il prendra 35 minutes après le repas. La pluie nous fait entrer chacun dans notre tente.


Mardi 27 juillet : Kernaveno, 13 km


L : Départ à 9h30 avec la pluie. Je marche bien, je marche jusqu’à Morgat. Je m’arrête pour faire une pause, 15 minutes plus tard, on a repris le chemin. On s’est arrêté faire les courses et nous sommes partis au camping. On a rencontré plein de marcheurs, on a pris une douche. Ensuite, on a mangé et fait les comptes et le blog.


Bastien : Le réveil se fait avec la pluie comme le pliage de tente. Nous trouvons refuge sous un abribus pour prendre le petit déjeuner. Nous partons vers 9h30 toujours sous la pluie. Le temps se découvre plus tard, il fera même beau dans l’après-midi. L. marche super bien. Il est devant moi, il m’attend à la première pause à Morgat où nous ferons les courses. La suite de la marche se fait au même rythme sauf sur la fin où L. se retrouve en arrière. Nous arrivons tôt au camping, vers 14 heures, nous pique-niquons puis installons les tentes. On fera un peu de mandala dans l’après-midi et L recopiera la lettre à sa juge au propre. Puis on prendra les 25 minutes d’Internet qui lui reste. Puis repas, blog et comptes. Laetitia se vexe. Fin de soirée en demi-teinte.


Mercredi 28 juillet : Camaret sur Mer, 10 km


L : Départ à 9h30 avec le temps couvert. J’arrive à être en rythme avec Bastien. Au bout de 4 km, on s’est arrêté dans un bar restaurant sur le côté. On a bu un coup. On est reparti vers 13h30. On est arrivé au camping, on a monté les tentes, pris une douche et on est parti faire les courses. On est revenu, on a fait le blog et les comptes et on a mangé


Bastien : Départ à 8h45 avec le temps nuageux. Le soleil apparaîtra plus tard. Au final, il fait beau avec du vent. L. marche très bien. Nous longeons les falaises. Le paysage est magnifique. Nous arrivons tôt au camping. Une fois les tentes installées et nous douchés, nous allons en ville pour laver des vélos mais ce sera trop onéreux pour notre budget. Nous avons dans l’idée d’aller au cinéma, mais il faut un pass sanitaire que je n’ai pas. Beaucoup de frustration pour L. On essaiera d’avoir plus de chance demain ! La fin de journée est agréable.


Jeudi 29 juillet : Roscanvel (21 km)

L : Départ à 11h30. Il faisait frais. Puis plus tard, le beau temps est revenu. On était un peu fatigués, mais malgré la fatigue on a réussi à avancer. On a vu un fort. On a pris des photos. Vers 18h30 nous sommes arrivés au camping de Roscanvel. On a monté les tentes et puis on est parti manger. C'était une belle journée.


Bastien : Nous partons vers 11h30 avec le soleil. L marche bien. Nous profitons du panorama offert par les falaises. Il y a beaucoup de vent. Dans l’après-midi un peu avant la fin de l’étape, L se trompe de chemin, je le retrouve à Roscanvel, puis nous allons au camping. Le temps se couvre avec toujours beaucoup de vent et un peu de pluie. En montant la tente, L tire trop fort sur une attache qui lâche. Il la répare en la recousant. Ça semble tenir. Puis vient l’heure des comptes et du blog avant de manger.


Vendredi 30 juillet : Kerael (30 km)

L : Départ à 9h30 avec la pluie et le vent. Le vent a soufflé toute la journée. A 12h, je me suis perdu. J’ai fait plus de kilomètres que les autres jours et vers 18h j’ai retrouvé Bastien au camping de Kerael.


Bastien : Nous partons vers 9h30 avec le vent fort et la pluie. Le vent soufflera comme ça toute la journée (environ 50 km/h).

L marche bien. Après 8 km, nous faisons une pause. Repartis, L marche en arrière. Je l’attends pour faire la pause déjeuner, mais il n’arrive pas. Je décide donc de refaire le chemin en arrière, mais je ne le trouve pas. Je prends un chemin (où il aurait pu se tromper, mais ne le retrouve toujours pas). Je retourne au village de Lohéac espérant l’y trouver. Il n’y est pas, au camping non plus. Heureusement, il m’appelle. En fait, il a marché beaucoup plus loin. Il revient donc sur ses pas avec la femme du couple (qui lui a permis de me téléphoner). On se retrouve enfin au camping. Il est presque 18h, puis la douche. Enfin pour le repas, ce sera frugal, je n’ai que très peu de monnaie et ils ne prennent pas la carte bleue. L va rapidement se doucher (vers 22h)


Samedi 31 juillet :: Landévennec (15 km)

L : Départ à 10h. Avec le temps couvert et la pluie. Au début, je marchais lentement. Au bout de 5 km, j’ai commencé à bien marcher. Vers 14h30 nous sommes arrivés au camping, on est parti manger dans une crêperie, on a monté les tentes et on s’est douché.


Bastien : Départ vers 10h avec la pluie. L marche bien pour commencer cette journée. Après la première pause, son allure ralentit pour frôler la vitesse d’un escargot vieux et fatigué.

Bon an, mal an, on avance. Il est fatigué des kilomètres faits hier. J’arrive à le motiver en prenant un PR pour finir l’étape, ce qui nous évite le dénivelé du GR qui grimpe sur les falaises. Nous arrivons à Landévennec vers 14h. Avant d’aller au camping, nous allons manger (L n’a pas beaucoup mangé depuis hier) à la crêperie. L est ravi. On se régale. Puis nous allons au camping nous installer. L’après-midi est agréable, nous profitons du beau temps. A demain pour de nouvelles aventures


L et Bastien


Dimanche 1er août : Le Faou

L : Départ à 10 heures avec un temps mitigé. J’ai bien marché malgré la fatigue. Au bout de 10 km, on a fait une pause dans un bar. Ensuite on a repris le chemin et on est arrivé au Faou dans un hôtel. Le soir j’ai regardé un film, on s’est couché vers 23 heures.


Bastien : Départ vers 10 heures avec un temps couvert. Il y aura des éclaircies dans la journée. L. marche super bien toute la journée. Nous arrivons à le Faou vers 16 heures. Une fois installé à l’hôtel, nous profiterons de cette pause bien mérité. Une bonne douche chaude et tous les deux posés sur les lits. L. écoutera de la musique et regardera un film. Soirée agréable.


Lundi 2 août : Le Faou (repos)

L : repos


Bastien : L. se lève à 11h. Il avait bien besoin d’une bonne nuit de sommeil. Dans l’après-midi, nous sommes allés à Brest pour aller chez Décathlon et dans l’idée d’aller au cinéma, mais les horaires ne nous le permettent pas. De retour au Le Faou, machine de linge et petit film pour finir la journée.


Mardi 3 août : Saint Rivoal

L : Départ à 10h30 avec la pluie. On a bien marché. Au bout de 10 km, on a fait une pause. On a repris le chemin, il y avait la pluie et vers 19h30 on est arrivé au gîte. J’étais crevé.


Bastien : Départ sous la pluie, qui ne nous a pas quittés de la journée, vers 10h30. L. marche bien pour commencer, malgré le sac qui pèse. La pluie faisait son effet, L. avance avec moins d’entrain au fur et à mesure de la journée. Nous faisons une grosse pause au déjeuner (de 13h30 à 16h) pour éviter une grosse averse. Les derniers kilomètres lui paraissent longs. Nous arrivons au gîte de Saint Rivoal vers 19h30. La bonne douche chaude fera beaucoup de bien. Puis ce sera comptes et blog avant de manger. La soirée sera courte vu notre heure d’arrivée.


Mercredi 4 août : La Feuillée

L : Départ à 11h avec la pluie. On a marché jusqu'au Mont-Saint-Michel. A notre arrivée, on a fait une pause. Ensuite on est reparti et vers 18 heures, on est arrivé au gîte de La Feuillée.


Bastien : Départ vers 11h, le temps est mitigé alternant pluies et éclaircies. L. marchera tantôt seul, tantôt avec moi. Journée difficile pour lui, la perspective de la fin proche lui rend les choses plus difficiles. Il s’accroche. Nous sommes même montés au Mont-Saint-Michel (pas celui auquel on pense) mais malgré tout superbe vue à 360° sur les Monts d'Arrée. Nous arrivons au gîte vers 18 heures. Puis, je commence le rapport, L. lui est à l'aise avec les autres hôtes. Dîner un peu tardif à 21h30, puis comptes et blog


L et Bastien


Jeudi 5 août : Huelgoat

L : Départ à 11h avec le soleil, on a bien marché malgré la pluie et la fatigue. Vers 14 heures on est arrivé à Huelgoat, on a mangé dans une crêperie, ensuite on est arrivé au camping. On a monté les tentes et on est parti faire les courses.


Bastien : Départ vers 11 heures avec la pluie qui ne nous a pas vraiment quitté de la journée. Les kilomètres se sont fait sans trop de mal malgré le temps. Nous sommes arrivés à Huelgoat vers 17h30. Puis on a cherché un hébergement en dur, en vain. Tout est complet, on s’est donc résigné à aller au camping toujours avec la pluie. Une fois les tentes installées, petit tour dans le village où nous voulions aller au cinéma mais manque de chance, le film proposé, nous l’avions déjà vu. Journée peu agréable, ça sera mieux demain !


Vendredi 6 août : Lannéanou

L : Départ vers 11h30 avec la pluie. On s’est arrêté dans un bar le temps que la pluie se calme. On est reparti, et vers 19 heures on est arrivé à la chambre d’hôte.


Bastien : Départ avec la pluie vers 11h. Le temps sera tantôt pluvieux, tantôt ensoleillé toute la journée. L. marche bien, la journée de marche s'étire un peu. Nous arrivons vers 19h30 à la chambre d’hôte. Super douche chaude. La soirée passe vite.


Samedi 7 août : Guerlesquin

L : Départ à 10h30 avec la pluie toute la journée. On a bien marché. Vers 14h, on est arrivé à l’hôtel. On a fait les courses et pris un bain


Bastien : Nous partons vers 10h30 avec la pluie. Le temps ne fera qu’alterner entre la pluie et des éclaircies. La marche se fait rapidement. Nous arrivons à Guerlesquin à l’hôtel vers 13h l’après-midi se passera à l’abri dans la chambre. L. regarde un film. Une après-midi de repos en somme.

Dimanche 8 août : Plouigneau

L : n’a pas écrit


Bastien : Nous partons vers 10h30 avec la pluie qui doit vraiment nous aimer car elle ne nous quitte plus. Elle nous a accompagnés par intermittence toute la journée. L. a très bien marché. Nous sommes arrivés vers 19h à l’hôtel. La soirée passera vite.


Lundi 9 août : Morlaix

L : Départ vers 11 heures. On a marché 3 km pour arriver à Morlaix. On est arrivé vers midi, on est allé à l’hôtel, on s’est posé. Ensuite, on est parti faire les courses et la lessive.


Bastien : Au vu du peu de kilomètres à faire , je laisse L. dormir. Il se réveil à 11h. Nous partons vers midi et bien sûr, à peine parti, nous sommes déjà arrivés. Nous avons la mauvaise surprise de nous faire refuser des terrasses de café à cause du pass sanitaire donc direction l’hôtel. L’après-midi se passera essentiellement devant la TV. Car nous ne pouvons pas faire de vélo, il n’y a pas de disponibilité aujourd’hui et nous ne pouvons ni aller à la piscine ni au cinéma à cause du pass sanitaire. Mais ce sera pour demain car je vais faire un test antigénique demain matin. Au final journée teintée de frustration. Vivement demain !

Mardi 10 août : Morlaix (repos)


L. et Bastien : pas de blog

Mercredi 11 août : Saint Samson

L : Départ 10h30 avec le soleil de Morlaix. On a bien marché malgré un peu de chaleur. Au bout de 9 km, on a fait une pause dans un village avant de repartir et vers 18 heures on est arrivé au gîte. On a pris une douche et fait la lessive.


Bastien : Départ vers 10h30 avec le soleil. Nous marchons bien. Avec la journée, le temps se couvre. Content de retrouver la mer. Nous arrivons vers 18 heures au gîte de Saint Samson. Clémence nous rejoint peu de temps après. Après le blog et les comptes nous irons à la pizzeria.

Jeudi 12 août : Saint-Jean du Doigt

L : Départ vers 10 heures avec le soleil. On a bien marché, il y avait une belle vue. On a vu des forts. Vers 17 heures on est arrivé au camping. On a monté les tentes, on a pris une douche et on est parti manger à la pizzeria.


Bastien : Départ vers 10 heures avec le soleil ! Quel bonheur ! Et cerise sur le gâteau, nous allons retrouver la mer ! La marche se passe bien, moi devant et L. avec Gaïa et Clémence. Nous arrivons au camping vers 17h30. Et ce soir nous allons manger une pizza.


Vendredi 13 août : Locquirec

L : Départ vers 11h30 avec le soleil. C’était difficile parce qu'il n'y avait que des montées et des descentes et la chaleur, mais on a réussi quand même. Vers 17 heures, on est arrivé dans la ville. On est parti au camping, on a monté les tentes, pris une douche et nous avons mangé des pâtes.


Bastien : Nous partons vers 11h30 avec le soleil. L. n’a vraiment pas envie, les 10 premiers kilomètres sont vraiment difficiles. Nous ne faisons que monter et descendre sur la falaise. Nous ferons 700 m de dénivelé sur cette partie. L. n’en peut plus, bien légitimement ! C’était digne d’un entraînement militaire. Les kilomètres restants sont moins durs mais avec la fatigue, L. en a marre. Mais, comme d’habitude il s’accroche et avance. Nous arrivons au camping vers 19 heures. La soirée passe vite. La nuit va tomber et nous n’avons pas encore mangé !

Samedi 14 août : Saint-Michel de Grève

L : Départ à 11h avec le soleil. J’étais un peu fatigué. On a bien marché. Vers 13 heures on s’est arrêté manger. Vers 17 heures on est arrivé au camping, on a monté les tentes, et on est parti se baigner à la piscine du camping. Puis, on est parti manger au snack, on a passé une agréable soirée.


Bastien : Départ vers 11 heures avec un super beau ciel bleu. À cause de passe sanitaire, nous avons changé notre destination (Saint Efflam au lieu de Saint-Michel en grève) car ils exigent le passe sanitaire que je n’ai pas. J’ai quand même contacté une pharmacie dans laquelle je vais peut-être pouvoir me faire tester, donc nous prenons la route pour nous y rendre. Bonne nouvelle ce sera possible en début d’après-midi. Nous pique-niquons en attendant. Une fois le test fait et le fameux pass sanitaire en poche, nous allons à Saint-Michel en grève que nous rejoignons par la grive car c’est la marée basse. Ce qui nous fait gagner 7 km environ. Puis direction le camping. Rapidement après avoir installé les tentes, nous allons à la piscine où nous passons un bon moment. Et ce soir nous allons manger au snack du camping. Bonne soirée à tous.


Dimanche 15 août : Lannion

L : départ vers 11 heures, avec le temps couvert. Dans l’après-midi, le beau temps est apparu. On a bien marché. Vers 14 heures on est arrivé à Lannion. On a mangé dans un snack, on est parti à l’hôtel, on a pris une douche et on est parti manger dans un restaurant à volonté. On a regardé un film et fait les comptes et le blog.


Bastien : Nous partons vers 11 heures. Il pleuvait quand nous nous sommes levés et pendant que nous défaisions les tentes. Très agréable ! Nous prenons la route avec le temps qu’il fait d’autant plus que le chemin peut être dangereux par temps pluvieux. Nous arrivons à Lannion vers 14h20 août nous mangeons puis direction l’hôtel à 3 km. Nous profitons d’être au sec pour faire de la lessive et faire sécher les tentes. L. passera une bonne partie de l’après-midi à chercher des hébergements pour les jours qu’il reste. Et nous allons manger au restaurant avec buffet à volonté ! De retour à la chambre, nous regardons le film « Jusqu’ici tout va bien » avec Gilles Lellouche et Karim Bentalha.



Lundi 16 août : Trebeurden

L : Départ vers 11 heures avec peu de soleil. On a bien marché. Au bout de 10 km j’ai perdu Bastien mais je l’ai appelé et on s'est rejoint à l’hôtel. On a fait les courses et pris une douche. On a regardé la télé.


Bastien : Nous partons vers 11 heures, le temps est couvert. Nous rejoignons le chemin puis marchons le long du chemin de halage jusqu'à retrouver la mer. Puis L. se trompe de chemin. Je le retrouve à l’hôtel de Trebeurden vers 17h30. Il ne m’a pas donné de nouvelles avant 17 heures ! La soirée se passera au calme dans la chambre.


Mardi 17 août : Trégastel

L : Départ vers 11 heures avec le temps couvert. On a bien marché, on devait aller à Pernaven mais il n'y avait pas d’hébergement, du coup on est allé à Trégastel qui était l’étape de mercredi. Vers 15h30 on est arrivé à l’hôtel. On a pris une douche et regardé la télé.


Bastien : Nous partons vers 11 heures après avoir été à la pharmacie pour que je puisse faire un test antigénique. Et comme L. veut dormir dans du dur, nous modifions notre destination pour aller à Trégastel où L. a trouvé une chambre d’hôtel. La marche passe vite. Nous arrivons à l’hôtel vers 15h30. Nous profitons de l’après-midi pour nous poser, prendre un bain… Soirée devant la télé en perspective.


Mercredi 18 août : Perros-Guirec

L : Départ vers 10h30 avec le temps couvert. On a bien marché. Vers 12h30 on est arrivé à Perros-Guirec au camping. On a monté les tentes et on est parti au cinéma.


Bastien : Départ vers 10 heures avec une pluie fine. Le temps restera couvert toute la journée. Nous passons par la ville pour aller faire des courses et poursuivons pour reprendre le chemin. L. n’est pas content il voulait continuer par la route. Nous longeons les fameuses falaises de granit rose et il y a d’ailleurs beaucoup de touristes. Nous arrivons rapidement à Perros-Guirec et au camping. Après le déjeuner nous allons en ville puis nous irons au cinéma voir « C’est la vie » avec Josiane Balasko, hymne à la vie plein d’émotions. Revenu, L. va prendre sa douche puis il y a de la tension autour des comptes (un peu plus qu’habituellement.) La soirée sera sûrement écourtée.


Jeudi 19 août : Port Blanc

L : Départ vers 11 heures. On avait du bon temps. On a bien marché. Au bout de 8 km, on a fait une pause, on a mangé, et on a repris le chemin. Vers 15 heures, on est arrivé au camping de Port Blanc, on a monté les tentes, pris une douche et on est parti faire les courses.


Bastien : Nous partons vers 10 heures. Le temps est couvert nous allons au centre-ville de Perros-Guirec pour faire les courses puis nous rejoignons le pont pour récupérer le GR. L. marche en arrière, ce qu’il fera toute la journée. Il est spécialement silencieux. Nous arrivons au camping de Port Blanc vers 15h30. Une fois les tentes installées et la douche prise, nous allons à Penvénan en stop pour y faire des courses. Nous trouverons de touristes sympa pour nous emmener et nous ramener. Puis comptes, blog et repas. Vu le temps, la soirée sera calme.


Vendredi 20 août : Treguier, 13 km, dernière étape


L : Départ vers 11 heures avec un peu de pluie c’était un peu dur. Mais on a réussi à aller au bout malgré tout. Vers 16h30 on est arrivé à Tréguier puis on est allé à l’hôtel et Bastien est parti faire les courses.


Bastien : Nous partons vers 11 heures avec la pluie fine qui reviendra régulièrement dans la journée. L n’a vraiment plus envie de marcher et me dit avoir mal aux muscles. Malgré tout, la marche se passe bien, nous marchons ensemble.

Nous arrivons à Treiguier vers 16h30. Puis j’irai faire mon test Covid pour le pass sanitaire afin de pouvoir prendre le train demain. De retour à l’hôtel, nous regardons les informations puis compte/blog repas et soirée TV.


Samedi 21 et dimanche 22 août : stage fin de marche dans un gîte à l’étang du Boulet, pas de blogs


Lundi 23 août : blog final

L : Ça y est la marche est enfin terminée! 878 km parcourus de Vannes à Tréguier. Au début je pensais que j’allais pas y arriver mais au final j’ai réussi. La marche a été difficile mais j’ai tenu le coup pour pouvoir rentrer chez moi après tout ce temps très long. Mais avec la marche j’ai découvert des nouveaux paysages et des randonneurs même si c’était dur. J’ai pris un peu de plaisir, Il y avait des jours où j’avais le moral et des jours sans. Mais le principal, c’est que j’ai réussi ma marche, et je suis fier. Ma famille aussi va être fier de moi. Je remercie Seuil de m’avoir laissé la chance de faire cette expérience.


L. et Bastien

5 vues

Posts récents

Voir tout

Marche de Levxxx accompagné par Mélissa Samedi 7 janvier : Puy en Velay L : Bonjour je m'appelle L. J'ai 17 ans. J'ai rencontré mon accompagnante, Mélissa. Je sais pas trop quoi écrire, en tout cas, j

Marche de Dylxxx accompagné par Philippe Dimanche 11 décembre : Le Puy en Velay D : Aujourd’hui, nous avons pris le train de Rennes jusqu’à Lyon, puis jusqu’à Saint Etienne pour finir par Le Puy en Ve

Marche de Stvxxx accompagné par Edoardo Samedi 3 décembre : Le Puy en Velay S : Aujourd’hui, le samedi 3 décembre, on devait prendre le train pour Lyon à 10h qui nous amenait jusqu’au Puy en Velay, ma

bottom of page