LA PROCÉDURE D'ADMISSION

LES TROIS ÉTAPES DE L'ADMISSION

Pour initier toute demande d'admission à une marche SEUIL, merci de nous contacter à l'adresse suivante: seuil1@orange.fr.


La procédure commence par un premier entretien, acte fondateur de la marche Seuil. C’est un entretien totalement libre, sans engagement, qui est proposé à chaque jeune, en présence de son éducateur référent. La marche est présentée sous tous ses aspects, réglementaires, ludiques, graves, illustrée d’anecdotes et de petites histoires. Pour l’ette première prise de contact est importante, et pour l’association, elle complète un peu plus le profil du jeune, déjà initié dans la note de situation transmise préalablement par l’éducateur référent.


La deuxième étape est simple et difficile, celle de l’adhésion. Le jeune doit envoyer une lettre de motivation, manuscrite. Écrire, en quelques lignes ou en une page, son envie de partir, ses doutes, ses inquiétudes, ses projets …


Troisième moment, la rencontre avec les parents, nécessaire dans la mesure du possible. Pour une présentation du projet, répondre à leurs questionnements, connaître leurs objectifs.


Le dossier administratif et les documents nécessaires sont réunis. La date du départ, fixée.

LE FINANCEMENT DES MARCHES

Le Lieu de Vie et d’Accueil est habilité par la PJJ et l’ASE de Paris. Ces deux administrations fixent un prix de journée qui s’applique aux jeunes de leur ressort. Toute journée de présence à Seuil est facturée. Le prix de journée fixé par l’ASE de Paris s’applique à tous les départements. 

 

Une marche Seuil au long cours de 2 à 3 mois représente un budget d'environ 426 € / jour, soit de l'ordre de 30.000 € par marche.

 

Par comparaison, un jeune mineur suivi par la Protection Judiciaire de la Jeunesse, représente en moyenne :

En Centre éducatif renforcé : environ 550 € par jour ;

En Établissement de placement éducatif : environ 600 € ;

En Centre éducatif fermé : environ 700 €.

 

En revanche, les coûts dans un foyer collectif sont moins élevés, de l’ordre de 200 € par jour, et cela peut représenter un frein pour les services départementaux d’Aide Sociale à l’Enfance, mais du fait de son approche individualisée, l’apport éducatif de Seuil est unique.

Nos dépenses sont serrées au maximum. 

budget-marche-seuil.png

Ce budget n’intègre pas les interventions des bénévoles en matière de suivi éducatif, de communication ou de gestion associative. Des interventions qui ont représenté plus de 700 jours de travail en 2021 et qui, calculées au smic horaire, représentent un apport brut de 60.000 € !
 
Aujourd’hui, la collectivité publique finance nos marches en versant un prix de journée d'environ 360 €. Pour couvrir le budget de 426 € par jour, il nous faut rechercher les ressources complémentaires auprès de financeurs privés.
 
Au rythme actuel de 35 à 40 marches, 1.750 jours de marche par an, nous devons ainsi réunir chaque année environ 120.000 € de fonds privés. Et un montant supérieur si nous voulons nous développer.