Happy%20Hiking_edited.jpg

HISTOIRES
DE MARCHES

Jordan

"À force de faire la moitié du chemin, je ne suis jamais allé au fond des choses.

Au lieu de quoi, à force d’éviter les ennuis, je suis devenu un bébé sans expérience."

Typhaine

"J’aimerais revenir de cette expérience plus forte moralement et plus grande dans ma tête et me dire que j’ai réussi, que je suis capable et fière de moi."

"Nous nous installons, nous partons acheter à manger, puis j’ai appelé ma mère. J’étais émue, car c’est la première fois qu’elle m’encourageait."

Adrien

"La marche doit me montrer que je suis comme les autres. Je vais faire des efforts pour moi et les autres."

Romain

"Un nouveau départ s’offre à moi comme une dernière chance pour me prouver que je peux y arriver.

Et un sentiment de renouveau m’envahit... La puissance de la mer et des vents est d’une beauté à couper le souffle !"

Wissal

"J’espère que ces 3 mois me feront réfléchir sur où j’en suis et où je vais dans ma vie."

Océane

"Cela fait 4 jours que je marche et de jours en jours, d’étapes et étapes, je dépasse de plus en plus mes limites, j’en suis fière. 


On peut sauver des vies en étant pompier, infirmier, flic, moi j’ai décidé de sauver ma vie en marchant.


J’ai appris à prendre du plaisir et ne plus rien remettre au lendemain."

Seriana

"C’est pour cela qu’ils m’ont dit de faire la marche pour retrouver le chemin que je dois prendre pour plus tard."

Ulysse

"Bref, je commence peu à peu à m’ouvrir et à évoquer mon passé et mon avenir."

Fanny-Lou

"J’apprécie vraiment marcher seule, j’arrive à ne rien penser, comme à penser à tout en même temps, très étrange."

Mohammed

"Mais que ça m’a fait du bien d’être loin de tous ces produits high-techs, pendant ces trois mois. 


Je suis prêt, mais le plus difficile commence maintenant. Je serai à la hauteur de la tâche. Cela sera comme la marche d’étape en étape et quelques obstacles, mais je saurai y faire face."

Yohann

"Ne pas fumer cette merde, me rend plus fort, m’ouvre l’esprit davantage. C’est comme si je n’y avais jamais touché."

Loic

"La plus grande rencontre au cours de ces trois mois fut la rencontre avec moi-même. 


Le paysage était magnifique et à ce moment-là, quand je regardais la beauté du monde, je pensais à deux personnes qui sont très chères pour moi : Camille mon petit frère et ma copine Pauline."

Nathan

"Je ne sais pas comment je pourrais la décrire, mais c’était comme un sentiment d’accomplissement, un sentiment de bien-être, de plénitude et de calme, mais également d’excitation et de joie. 


Là, je ne sais pas comment je pourrais l’expliquer, mais je suis rentré en résonance avec moi-même."

Alric

"J’aimerais continuer à marcher, parce que je pense encore pouvoir changer. A la fois, ma vie à Paris me manque."

Moktar

"La rencontre de l’autre et ses différences, c’est ça que je retiendrai."