• Seuil

Interview de Gaële de la Brosse

À l’occasion de la parution du livre À Compostelle. Hommages aux chemins de Saint-

Jacques (Salvator, 256 p., 17 euros), dont les droits d’auteur sont offerts à l’association Seuil, Gaële de La

Brosse, qui a dirigé cet ouvrage collectif, répond à quelques questions.


Vous avez beaucoup écrit sur Saint Jacques et les chemins de Compostelle, et pourtant vous avez eu envie de publier ce livre de témoignages A Compostelle. Qu’apporte-t-il de nouveau ?


C’est un recueil de textes inédits, écrits en hommage aux chemins de Saint-Jacques par 34 personnalités : des écrivains, des grands voyageurs, des artistes, des acteurs, etc. Seuil y est très présent, notamment à travers le témoignage de Mahdi Alioui et, bien sûr, de Bernard Ollivier.

Ils ont eu carte blanche, sur la forme (récit, abécédaire, lettre, nouvelle, poésie, etc.) comme sur le fond, et tous ont livré des témoignages très émouvants, qui font ressortir la manière dont ce chemin a changé leur vie.

Vous avez vous-même accompagné beaucoup de jeunes sur les chemins, mais comment avez-vous connu Seuil ?

Oui, j’ai accompagné des jeunes sur différents chemins d’Europe chaque été pendant un mois, huit années de suite. Ce fut pour moi une expérience fondatrice. Mais c’est mon métier de journaliste qui m’a fait connaître Bernard Ollivier. C’est par lui que j’ai connu l’association Seuil, dont j’ai suivi de près les activités depuis sa création.

Les marches Seuil se font en duo. Avec toute votre expérience de l’itinérance, préférez-vous marcher seule ou en compagnie ?

Chaque cas de figure a ses avantages. J’aime m’échapper quelques jours de mon quotidien pour marcher seule vers un lieu qui a du sens pour moi. Mais je n’envisage pas de faire une longue randonnée en solitaire. Pour moi, la route, ça se partage. C’est d’ailleurs l’une des nombreuses vertus des marches Seuil, et si le but de ces marches est de faire cheminer les jeunes en grande difficulté, il y a également un « avant » et un « après » pour les accompagnants !




Cliquer ici, pour acheter le livre

48 vues

Posts récents

Voir tout

Actualité des marches - Octobre 2021

Par Paul Dall’Acqua Un bel été ! 8 jeunes ont marché, de 64 à 28 jours, sur le sentier des douaniers le long des côtes bretonnes ou sur le chemin de Compostelle traversant essentiellement l’Occitanie.