• Seuil

Actualité des marches - Mars 2022

Par Paul Dall’Acqua, Directeur de Seuil

Bref retour sur l’activité 2021, placée sous le signe de la Covid. Finalement, une bonne année au regard du contexte. 28 jeunes auront marché, pour 1068 journées, 1 fille, 27 garçons, 3 jeunes ASE et 25 jeunes PJJ, 11 jeunes sortant d’incarcération.


Printemps 2022, Mario et Jean-Michel, Stevy et Cédric, Axel et Sylvie sont sur le chemin entre Le Puy en Velay, St Jean Pied de Port et Arles. Ils sont en train de vivre leur marche. Plutôt bien. Entre septembre et décembre 2021, Yassin, Kilian, Joan, Lyess, Killian, Estevan ont parcouru ce même chemin avec des envies diverses. De ces 6 jeunes, 3 ont posé leur sac à dos bien prématurément. Trop vite. Pourquoi et comment y remédier afin qu’ils poussent un peu plus loin leur aventure, car nous savons l’importance de l’itinérance dans le processus mental de chacun ?


A bien y réfléchir, osons une comparaison iconoclaste, un jeune devant sa marche est comme l’écrivain devant sa feuille blanche… l'écrivain Jean-Philippe Toussaint explique très bien les forces contradictoires qui traversent l’écrivain, c’est « l’urgence, qui appelle l’impulsion, la fougue, la vitesse; et la patience, qui requiert lenteur, la constance, l’effort, … indispensables l’une de l’autre à l’écriture d’un livre dans des proportions variables, à des dosages distincts, chaque écrivain composant sa propre alchimie ».


Ces mots pourraient s'appliquer au jeune qui part. Comment le soutenir dans l’écriture de sa marche ? Lui aussi, devant sa marche est euphorique et inquiet ; pressé et patient. Il se trouve pris entre des émotions apparemment contradictoires mais en réalité plus nécessaires l’une à l’autre qu’il n’y parait. Chaque jeune crée son propre mélange émotionnel, à des dosages variables. Mélange explosif, c’est l'arrêt de la marche ; mélange plus équilibré, c’est la réussite. Mais l’écrivain est seul devant sa page blanche, le jeune devant sa marche, ne l’est pas. Quoique. Certes il y a l’accompagnant, lui aussi sans doute pris dans des contradictions similaires même si c'est à un degré moindre, qui a un rôle fondamental de régulateur ; et aussi l’équipe éducative de Seuil, la famille, son éducateur … chacun peut avoir un avis sur le questionnement que peut avoir le jeune, mais celui-ci se retrouve lui aussi devant « sa page blanche » car il comprend que la seule personne à qui il peut s’adresser, c’est lui-même et que la marche l’invite à la déambulation dans son paysage mental. C’est à lui de choisir, de savoir. C’est lui l’écrivain de sa marche.

64 vues

Posts récents

Voir tout

Marche de Peixxx accompagné par Julie Samedi 14 mai : Le Puy en Velay P : Je m’appelle P. J’ai 15 ans. Nous avons fait un stage de préparation à Rennes. J’ai l’impression que physiquement je suis en f

Marche de Etixxx accompagné par Clément Vendredi 29 avril : voyage pour rejoindre Le Puy en Velay E : Bonjour, je suis un jeune de 15 ans et j’habite à Paris. J’ai décidé d’aller marcher avec Seuil po

Marche de Romxxx accompagné par Thomas Présentation et stage de préparation R : Je m’appelle R. J’ai 17 ans. Je suis originaire de la région parisienne. Dans ma situation, on m’a suggéré un séjour de