• Seuil

Actualité des marches - Juin 2021

Par Paul Dall’Acqua

21 juin 2021, c’est l’été, avec une fête de la Musique discrète.

Un été du monde d’avant ou bien un été du monde d’après ?

1er semestre 2020, à oublier…. 65 jours d’activité pour 5 jeunes stoppés nets dans leur marche, confinement oblige.

1° semestre 2021, 17 jeunes accueillis qui ont marché ou sont sur les Chemins dits de Compostelle ou le Sentier des Douaniers en Bretagne.

Ce mois de juin 2021 conclut un cycle de 12 mois commencé en juillet 2020. Dès la reprise autorisée, l’activité de Seuil a littéralement explosé. Une activité libératrice de ces mois d’enfermement : 39 jeunes accueillis.


79 % de ces jeunes relèvent des services de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), et représentent 81 % des 1210 journées d'activité.

La « recette classique » de la marche Seuil, qui a fait ses preuves, a été “revisitée”. Aujourd’hui, nous avons une marche plus compacte, 2 mois au lieu de 3.

2 mois donnent une marche plus “nerveuse”.... à laquelle manque le mois de “mijotage”, celui où tous les ingrédients - l’empathie, la bienveillance, la rencontre, la résilience, l’introspection - libèrent tous leurs sucs et en font une recette presque parfaite, en attente de la 3ème étoile…non pardon… de la 3ème convention.

Seuil se reconnaît aussi dans cette journée la plus longue de l’année, car c’est la journée internationale de la lenteur.

De l’éloge du voyage lent, du voyage sans hâte pour privilégier la rencontre des autres et la découverte curieuse des pays traversés. Le trajet compte autant que la destination. La définition même de la philosophie de Seuil.

Yann, René-Michel, Hedi, Timothey, Liam peuvent, par leur marche pleine et accomplie, en témoigner. Mais c’est aussi le cas des marches écourtées, pour diverses raisons, l’empreinte de la marche est bien présente, dès le premier jour, comme peuvent le dire Jade, Valentin, Mehdi, Kylian.

Ce 1er semestre 2021 se caractérise aussi par la progression des sollicitations pour des jeunes incarcérés en Maisons d’Arrêt ou en Établissements pour Mineurs (EPM). Ce public représente 40 % des jeunes participant à l’entretien de présentation et 75 % des jeunes partis.

Bernard Ollivier, le fondateur de Seuil a été prémonitoire au moment de la création de l’association quand il disait « Seuil doit être une réponse pour les jeunes incarcérés ». La marche éducative que propose Seuil est effectivement une réelle alternative à l'incarcération des mineurs.

Pour autant, sortir de prison pour faire une marche ne garantit en rien sa “réussite”.

Avant les États Généraux de la Justice annoncés par Monsieur le Garde des Sceaux, Mr Dupond-Moretti a promu à la PJJ, en mars dernier, le concept des « bonnes pratiques ». Il s’agit d’une pratique éducative dont l'objectif est de « transformer des situations de crise en opportunités d'apprentissage pour les jeunes ». A sa façon Seuil apporte déjà sa petite contribution aux bonnes pratiques.


21 juin, c’est le début de l’été, Raphaël, Kalvin, Achraf, Lovari, Amine, Adam,Théo, Wesley… vont le vivre le long des côtes bretonnes, dans la moyenne montagne du Massif Central, dans les plaines du Sud-Est et le Piémont pyrénéen. Ultreïa !


38 vues

Posts récents

Voir tout

Actualité des marches - Octobre 2021

Par Paul Dall’Acqua Un bel été ! 8 jeunes ont marché, de 64 à 28 jours, sur le sentier des douaniers le long des côtes bretonnes ou sur le chemin de Compostelle traversant essentiellement l’Occitanie.